Dossiers

[Dossier] Le plus gros problème de Minecraft.

Minecraft, le jeu le plus vendu de l’histoire et l’un des plus joués. Toutes les personnes lisant ces lignes n’auront aucun mal à se remémorer ne serait-ce qu’un souvenir sur le jeu. Quelque part, notre lien avec Minecraft ne serait-il pas équivalent à celui que les anciennes générations ont eu avec des jeux comme Street Fighter, Pac-Man ou encore Tetris ? Tout ça, grâce à des blocs…

Mais justement, ce simple système de blocs, de pouvoir prendre n’importe quoi et de le déposer n’importe où d’autres, couplé à la génération procédurale permet une infinité de possibilités et construit l’essence de la liberté ultime de Minecraft. Sur le papier, on pourrait penser qu’on tient le jeu parfait entre nos mains et pourtant, plus on joue et plus le jeu devient de moins en moins ludique sans mods ou autres ressources. Une question atterrit alors droit dans notre esprit : Quels sont les problèmes de Minecraft ? Rien que pour vous aujourd’hui, nous allons répondre à la question.


Le but de Minecraft

Comment voulez-vous procéder sans schéma précis de réflexion ? Il s’agirait donc d’identifier le but de Minecraft dans un premier temps, pour trouver ses problèmes ensuite.

Tout d’abord du côté du game design, Minecraft s’articule de sorte à devenir un terrain de jeu infini. Ajoutez les systèmes de redstone ou les blocs de commandes et voilà qu’une fois ces éléments maîtrisés, Minecraft dispose d’une profondeur sans équivoque.

La mine

Nous voilà donc avec un monde, un univers, c’est vrai, mais peut-on parler de profondeur si le jeu n’est composé que de ça ? Alors nous ajoutons des monstres qui apparaissent dans des endroits peu lumineux et un personnage que vous contrôlez se voit acquérir une barre de vie, afin que vous essayez de survivre face à ces mêmes monstres.

Maintenant, on a une raison d’agir dans cet univers.

A présent, il nous faut un abri ; c’est notre raison de construire quelque chose. Ensuite, il nous faut défendre, améliorer notre équipement, pour survivre mieux ; c’est notre raison d’explorer et d’aller miner. Le système de progression se crée alors tout seul : il y a du danger -> on construit -> on mine -> on s’améliore -> il y a du danger… Tout le cycle n’a donc d’intérêt que si on ajoute une barre de vie et du danger.

Il est donc aisé de comprendre le but de Minecraft et il est d’ailleurs précisé en lançant une partie : la Survie. Cet objectif simple a su maintenir une communauté pendant très longtemps et pourtant, il y a quelques années de cela, Minecraft perdait en popularité, ou plutôt, en intérêt chez les joueurs. Comment expliquer qu’un jeu aussi original ait pu subir un tel châtiment ?


Derrière la perte d’intérêt

Le manque de grosses nouveautés, oui c’est ça. Au bout de la cinquantième partie en survie, notre intérêt n’est plus le même, nos réactions aussi. Lorsque nous avions peur des monstres à nos débuts, lorsque l’on trouvait du diamant pour la première fois ou que l’on affrontait l’ender dragon. Et ce n’est pas le rythme principalement lent des mises à jour de Minecraft qui aide dans tout ça. Surtout lorsque l’on compare avec le nombre de mods qui sont créés dans des intervalles de temps encore plus courts.

Timeline des mises à jour

Mais au final, il ne faut pas cracher sur Mojang ou leur jeter des pierres, non, loin de là. Si Minecraft a perdu en popularité a un moment c’est tout simplement parce qu’il n’était pas mis à jour de façon décente. Heureusement, cela fait quelques années maintenant que le rythme s’est accéléré et encore plus avec le récent gain de popularité du jeu.

Il faut donc au contraire comprendre la situation dans laquelle Mojang se trouve pour trouver le problème de Minecraft. En effet, mettons-nous à leur place quelques instants. Quand vous avez en votre possession un jeu comme Minecraft, la pire chose que vous aimeriez faire c’est de trop le changer, parce qu’à partir du moment où le jeu n’est plus considéré comme “bon”, il se fait oublier instantanément.

minage de cochon

Minecraft est à un point où tout changement majeur se doit d’être réfléchi minutieusement au risque de toucher littéralement aux souvenirs que les gens ont sur le jeu.

Imaginez une seconde un Minecraft où le diamant serait un minerai inutile, un creeper qui n’explose pas, le sable qui n’a plus de gravité et j’en passe…

Comprenez bien qu’aujourd’hui, changer les mécaniques de Minecraft revient à changer littéralement son identité.

Mojang doit donc parvenir à ajouter des choses au jeu pour qu’il reste intéressant, tout en ne le changeant pas trop pour qu’il ne perde pas son identité, c’est pourquoi toutes les dernières mises à jour n’ajoutent que très peu d’éléments ou ne se concentrent que sur un aspect bien précis du jeu, permettant une transition douce vers le nouveau.

En prenant en compte tout ceci, nous comprenons pourquoi la plupart des mises à jour se contentent d’ajouter de nouveaux blocs, de nouveaux biomes etc… Afin d’offrir de la nouveauté à la construction, mais aussi à l’exploration en général. En revanche, en quoi l’ajout de nouvelles structures à piller ou l’amélioration des villages est-elle bénéfique à la Survie ?


Le véritable but de Minecraft

Et si nous nous trompions depuis le départ ? En début d’article j’avançais l’idée que le but de Minecraft était la Survie. Mais aujourd’hui, Minecraft n’a plus pour objectif la Survie. Ou plutôt, le terme de “Survie” pour désigner ce mode de jeu n’a plus de sens à proprement parler et il est possible de vite s’en rendre compte à travers un simple exemple : La première nuit.

La première nuit dans Minecraft est et sera toujours la plus tendue. Elle n’est pas devenue anecdotique aujourd’hui parce que nous sommes devenus meilleurs, mais parce que le jeu l’a rendu ainsi. Pour se faire un lit, la laine est aujourd’hui obtenable avec une facilité déconcertante et il est bien plus facile de nos jours de trouver un village qui en est doté.

Phantoms

Ça paraît invraisemblable, mais le lit est ce qui fait que la première nuit est beaucoup plus simple à passer aujourd’hui. D’ailleurs Mojang vous pousse à en utiliser avec l’ajout des Phantoms. Voyez par vous-même l’absurdité : Le jeu vous punit de ne pas passer l’un des seuls moments où il faut vraiment survivre.

Le lit écarte un danger élevé en quelques instants. Mais comme annoncé plus tôt, le danger est une partie intégrante de la Survie, c’est ce qui nous a poussé à jouer à Minecraft en premier lieu.

Rappelez-vous nos premières constructions, pour la plupart des forteresses qui nous protégeaient nous et nos biens de l’extérieur. Aujourd’hui, à cause de la suppression de ce danger, pourquoi se prendre la tête à essayer de construire quelque chose d’ingénieux ? On construit des maisons en plein air, paisibles, sans protections, voire même juste un trou avec le strict minimum et quand la nuit arrive, on dort directement.

Si aujourd’hui la liberté et les possibilités de construction sont beaucoup plus fortes, l’absence de danger fait qu’il n’y a plus de raisons de construire. D’où l’ajout des raids, qui essaient de vous pousser à le faire pour protéger les villages. Voyez une fois de plus l’absurdité : Aujourd’hui dans le mode “Survie” de Minecraft, la survie se résume à la défense de villageois stupides. Le mode “Survie” porte mal son nom. Il devrait s’appeler “Aventure” ou “Exploration”… Mais pas “Survie” !

Pour s’en rendre encore plus compte, faisons un parallèle avec Terraria… Dans ce jeu, vous découvrez des dimensions et structures avec des monstres toujours plus forts et donc vous cherchez des équipements de plus en plus forts pour tenter de dominer toutes les espèces vivantes du jeu. Terraria a donc pour but la collecte de ressources et l’amélioration à l’infini pour toujours gagner en puissance. Ça ne vous rappelle rien ?

Avant, Minecraft avait pour but la collecte de ressources pour pouvoir survivre face aux dangers. Aujourd’hui et avec l’ajout de toujours plus de structures à explorer et à piller, Minecraft devient petit à petit comme Terraria.

Le loot

Avant, la première nuit, vous essayez de chercher les ressources pour survivre, maintenant vous cherchez un village à piller. Avant vous améliorer vos constructions et votre équipement pour avoir un meilleur moyen de défense, aujourd’hui, vous trouvez du diamant, vous foncez dans le nether, pillez une forteresse et récupérez les ressources qui s’y trouvent pour devenir plus puissant, foncez dans un Fort, battez l’ender dragon, foncez dans une cité de l’End, pillez la cité, foncez dans un manoir, pillez le manoir, foncez dans un monument sous-marin, pillez le monument sous-marin…

Vous voyez à présent, qu’ici, le problème, ce n’est pas la tournure que Mojang donne au jeu, mais juste qu’il a bien du mal à le faire comparé à d’autres titres comme Terraria. Un exemple criant de cet essai raté de Mojang serait les manoirs ; difficiles à piller, avec un butin d’une valeur presque ridicule comparée à des structures plus faciles à explorer comme les Pyramides. Des exemples du même style, dans Minecraft, il y en a plein !

Mojang n’arrive tout simplement pas à créer la même sensation de progression que Terraria. Certes, les ajouts sont bénéfiques au jeu dans un sens, permettent l’interaction avec de nouvelles mécaniques, mais il faut avouer qu’ils sont très loin de parvenir à un niveau convenable dans ce qu’ils souhaitent proposer. Au final, Minecraft n’a presque d’intérêt que le Créatif et peine à s’essayer à l’Aventure pour justifier cet aspect.


Le plus gros problème de Minecraft

Vous ne voyez toujours pas le problème ? Très bien, peut-être que vous comprendrez avec cette dernière problématique : Qu’est-ce qui change entre votre première fois dans une mine et la je-ne-sais-combientième de fois ? La réponse est simple : presque rien. L’unique différence se situe dans le niveau de votre équipement, c’est tout. Mojang semble même refuser à faire quoi que ce soit dans cet environnement, préférant même changer la direction du jeu ! Ironique lorsque ce même jeu s’appelle “Mine”craft n’est-ce pas ?

Minerais idée

Certes, travailler sur les Mines est quelque chose de compliqué. Par exemple, l’ajout de nouveaux minerais engendre l’ajout de nouveaux contenus et d’intérêt pour ces minerais. Pourtant, des modifications simples pourraient changer la donne. Rendez-vous en compte, il est littéralement possible de trouver le minerai le plus rare du jeu, le diamant, en moins de 30 minutes. A titre de comparaison toujours, Terraria, lui, parvient à proposer une difficulté proportionnelle à la profondeur, rafraîchissant ainsi l’expérience de la mine.

Comprenez bien que ce que nous pouvons reprocher à Mojang, c’est de vouloir devenir comme “Terraria” et plus comme “Minecraft”, alors qu’ils pourraient très bien faire que du “Minecraft”, voir un magnifique mélange des deux genres. J’entends bien, satisfaire les joueurs qui veulent de la survie et ceux qui veulent de l’amélioration à l’infini. Nous voilà en plein sur la piste du problème.

Dans un précédent article je concluais en disant que tout est possible dans Minecraft Vanilla à condition que l’on se le permette. Voici un retournement de situation : je ne suis absolument pas d’accord. Je serais plutôt d’avis de dire que tout est possible, mais seulement en forme, pas en profondeur.

Construire un château c’est possible… Mais un château sans gardes, sans rois, sans royaume… Est-ce vraiment un château ? Ne perdons pas plus de temps et allons droit au but. Ce qui manque à Minecraft et son plus gros problème se trouvent en ce même point.

Le plus gros problème de Minecraft, c’est son Dynamisme.


Le manque de dynamisme, à l’origine de tout.

Par dynamisme, il faut comprendre tous les systèmes de causes, effets et conséquences initiées par le joueur ou le jeu lui-même. Les villageois qui vont dormir pendant la nuit sont un exemple de dynamisme dans Minecraft. Puisque les systèmes dynamiques interagissent entre eux, une petite action peut causer des choses immenses. Ce système dynamique est ce qui a d’ailleurs plu à bon nombre de personnes à travers notre poisson d’avril !

Minecraft n’est pas suffisamment dynamique et c’est pour ça que l’on se lasse. Ajouter du dynamisme rendrait le tout bien plus intéressant.

En effet, imaginons que je coupe l’accès à l’eau près d’un village dans le désert. Les villageois pourraient peu à peu mourir de soif et vous demander de l’eau en échange de quelque chose. Vous voyez ? Rien que cette simple possibilité entraînerait encore plus de créativité et de liberté au jeu. Il serait possible d’intentionnellement bloquer l’eau arrivant près d’un village pour impacter son économie. De même si l’on brûle une forêt, ou mine toutes ressources proches.

Voyez par vous-même l’impact que l’ajout de dynamisme pourrait avoir sur le jeu :

Imaginez que la nature devenait dynamique, les saisons et j’en passe, chacune de nos actions aurait une répercussion attendue ou non sur notre environnement et le terme Sandbox prendrait tout son sens.

Imaginez que vos actions aient une répercussion sur les butins que vous récupérez. Le sentiment de satisfaction quant à la montée de puissance n’en serait que plus fort et la Progression serait d’un coup bien plus gratifiante.

Imaginez comment un joueur pourrait essayer de tirer parti de chaque événement qu’il rencontre ou au contraire, se feraient malmenés par ceux-ci. Le mode Survie regagnerait instantanément du sens.

L’ajout de dynamisme pourrait de loin régler tout ce qui fait que Minecraft est aujourd’hui incomplet, incohérent et lassant.


Conclusion

Au final, selon ce que Mojang décidera de faire pour Minecraft, il y aura toujours des gens qui arriveront à nous surprendre par leur capacité à créer et innover, en clair, faire de Minecraft plus qu’un jeu vidéo et je pense que nous sommes tous sincèrement pressés de voir jusqu’où il sera possible d’emmener Mineraft dans les prochaines années.

Le but de cet article aura été de présenter ce qui, je pense, serait la philosophie que Minecraft devrait suivre pour s’en sortir. Au final, tout ce que nous voulons, c’est d’admirer encore plus ce jeu ainsi que l’améliorer au point qu’il atteigne la perfection.

Et vous qui lisez ces lignes, qu’en pensez-vous ? Quel est le plus gros problème de Minecraft à vos yeux et quelle serait la solution pour le régler ? Je vous invite à partager votre avis via la section commentaire !

Isoclem

˙ɹnǝıɹǝʇxǝ ǝpuoɯ np ǝlosı 'ǝɹqɯɐɥɔ ɐs suɐp soǝpıʌ xnǝɾ sǝp ɹǝʇsǝʇ ɐ sdɯǝʇ uos ǝssɐd ınb ǝdʎʇ un ǝʇsnɾ

Articles similaires

Abonnez-vous
Prévenez moi :
guest
30 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Hmm

Je suis totalement d’accord avec le faite que le dynamisme est ce qui manque le plus à Minecraft. Le jeu en deviendrai d’autant plus intéressant et bien moin lassant.

Bea

Le plus gros souci de Minecraft : toujours pas de chaises en Vanilla… xD

Gamagathe

Article très intéressant ! Je suis tout à fait d’accord, je n’avais jusque là pas réussi à mettre le doigt sur le problème de minecraft. Et je dois dire que je ne m’étais pas rendue compte de certains changements dans minecraft. Peut-être parce que j’ai commencé à jouer en 1.6 ? En tout cas cet article m’a fait comprendre ce qui me dérangeait avec minecraft : pourquoi je finis par me lasser du jeu et je dois le laisser pendant plusieurs mois avant de retrouver la motivation pour y jouer, ce qui n’était pas le cas à mes débuts dans… Lire la suite »

Ewann Jacquelin

Bedrock(console)
Java(PC)

Bonjour

1)Je trouve mincraft très intéressent mais les minerai sont toujours les même pourquoi ne pas en rajouter ?

2)Pour les joueur bedrock nous devons payer des soi-disant mods alors que sur Java on a tout de gratuit. Idem pour les data pack.

Merci et j’espère une nouvelle mise à jour avec les idée proposer

Underdrax

Oui, je comprends l’idée de dynamisme comme par exemple, si vous maltraitez un PNJ, il peut se rebeller

Bouton retour en haut de la page