Les commandesTutoriels

[Tutoriel] La commande /forceload [1.13.1]

Dans Minecraft, le concept de chunks chargés en continu existe depuis longtemps, au travers de plugins et de mods ajoutant respectivement des commandes et des blocs dits “chunkloaders“. Cependant, il aura fallu attendre la 1.13.1, et plus précisément le snapshot 18w31a, pour que cette fonctionnalité soit implémentée et personnalisable en vanilla.

Les chunks forceloaded, littéralement “chargés de force”, sont donc des zones de 16 blocs par 16 blocs agissant de la même manière qu’un chunk chargé par un joueur, à la différence qu’ils ne nécessitent pas de joueur pour exécuter notamment la redstone. Ces zones peuvent se trouver dans n’importe quelle dimension.

divider

Ajouter un chunk chargé de force

Afin d’ajouter un chunk chargé de force, il existe la commande /forceload add <x1> <z1> [<x2> <z2>].

Les paramètres x1 et z1 sont les coordonnées de départ de la zone chargée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce sont des coordonnées de bloc et non de chunk. Pour charger un chunk particulier, il faudra donc multiplier par 16 ses coordonnées.

Les paramètres x2 et z2 fonctionnent de la même manière, mais sont optionnels. S’ils ne sont pas spécifiés, seul le chunk dans lequel se trouvent les coordonnées x1 et z1 sera marqué comme étant chargé de force.

Les chunks indiqués dans cette commande seront chargés de force dans la dimension dans laquelle se trouve le joueur l’exécutant. Pour définir une dimension particulière, il faudra utiliser la commande /execute in <dimension> run forceload add <x1> <z1> [<x2> <z2>].

Exemples :

/forceload add 160 160 ~ ~ marquera des chunks comme étant chargés de force du chunk [10, 10] jusqu’au chunk dans lequel se trouve le joueur.

/execute in minecraft:the_end run forceload 32 -32 marquera le chunk [2, -2] dans l’End comme étant chargé de force.

divider

Supprimer un chunk chargé de force

La suppression d’un ou plusieurs chunks chargés de force se fait grâce à la commande /forceload remove <x1> <z1> [<x2> <z2>].

Celle-ci fonctionne de la même manière que pour ajouter des chunks chargés de force, y compris dans différentes dimensions.

Il est également possible de supprimer tous les chunks chargés de force dans la dimension de l’exécuteur avec la commande /forceload remove all. Pour préciser une dimension, il suffira de faire /execute in <dimension> run forceload remove all.

Exemples :

/forceload remove 4 9 marquera le chunk [0, 0] comme étant non chargé de force.

/execute in minecraft:the_nether run forceload remove all marquera tous les chunks dans le Nether comme étant non chargés de force.

divider

Vérifier si un chunk est chargé de force

Pour vérifier si un chunk spécifique est chargé de force, il existe la commande /forceload query <x> <z>.

De la même manière que les commandes précédentes, les paramètres x et z sont des coordonnées de bloc, et non de chunk. Le résultat de cette commande peut être utilisée avec des blocs de commandes conditionnels, puisqu’elle retournera 1 si le chunk est chargé de force, et 0 s’il ne l’est pas.

Pour finir, il est également possible de savoir si un chunk est chargé de force dans le menu de débogage, accessible avec la touche F3. Comme montré sur l’image ci-dessous, “FC” (pour Forceloaded Chunk) indique simplement si le chunk est chargé de force ou non.

Image de Une réalisée par Too-Muhtsh.

[Tutoriel] La commande /forceload [1.13.1]
5(100%) 6 votes

Tags

Yanis

Joueur Minecraft depuis 2012, staff sur le serveur PeaceAndCube, administrateur du wiki français et rédacteur sur votre site préféré :)

Article qui peut vous intéresser :

2
Rédiger une réponse...

avatar
  Abonnez-vous  
Commentaires récents Commentaires ancients Les mieux notés
Prévenez moi :
Mincing
Invité
Mincing

Idem c’est écrit N/A et pas l’impression que ça fonctionne ..

TanGeek
Invité
TanGeek

Bonjour après mon FC il est écrit N/A :/ une solution ?

A lire également

Fermer
Fermer
Fermer