vendredi , 22 septembre 2017
Accueil / Tutoriels / Les commandes / [Tutoriel] Cacher des objets de façon originale avec des commandes

[Tutoriel] Cacher des objets de façon originale avec des commandes

[Tutoriel] Cacher des objets de façon originale avec des commandes
5(100%) 7 votes

Avant-propos : Le tutoriel qui suit a été écrit par Calambiel, modérateur forum. Il est à l’origine de nombreux tutoriels qu’il a publiés sur ce dernier. Voici l’un d’entre eux, destiné aux Mapmakers qui souhaitent cacher des objets dans leurs créations, le tout à l’aide de propriétés souvent méconnues de la 1.8. 


Il y a déjà sur notre forum ou sur des forums anglais de nombreux guides très détaillés et très complets sur énormément de fonctionnalités de Minecraft, il n’est pas nécessaire de revenir dessus. J’essayerai plutôt dans mes tutoriels de vous parler de quelques fonctionnalités un peu moins connues ou qui peuvent être assez funs à utiliser.

Nous essayerons ici de cacher des objets de manière assez inattendue et/ou amusante, presque essentiellement dans des maps aventures donc. Je m’adresse à la fois aux néophytes et aux initiés, à qui j’espère apprendre quelques fonctionnalités oubliées. Il ne sera pas ici question de système de redstone complexes, nous utiliserons des commandes pour créer des blocs ou objets mais il n’y aura aucun système à faire fonctionner à l’état final.

Ce tutoriel sera en trois parties dans lesquelles je montrerai trois manières différentes de cacher un objet, vous pouvez donc ignorer celles que vous connaissez déjà :

  • Le NBT tag “Lock”
  • Cacher un objet dans un pot de fleur
  • Cacher un objet dans un jukebox

Divider

Le NBT tag “Lock” :

Je suis content de pouvoir vous présenter ce NBT tag qui fut ajouté en 1.8. Il s’agissait d’un des premiers ajouts (rappelons que cette mise à jour s’est faite attendre quasiment un an) qui a donc été oublié, il est peu utilisé actuellement. Les initiés connaissent probablement déjà son fonctionnement, mais beaucoup de personne ignorent encore comment l’utiliser et c’est à ces personnes que cette partie s’adresse.

Ce NBT tag affecte la plupart des blocs qui pouvaient contenir des objets, comme les coffres, les fours, les dispensers, les droppers, les alambics ou même les balises (aussi appelés beacons pour les anglophones). Il permet tout simplement de « verrouiller » ces blocs en empêchant l’accès des joueurs à leur contenu (ou à la modification de leur effets pour les balises).

Il est principalement utilisé pour empêcher les joueurs d’utiliser les fours dans des maps où il n’est pas souhaitable qu’ils fassent cuire leurs objets, où pour bloquer les coffres et empêcher le dépôt d’objets nécessaires pour la suite de la partie. Cependant il est un peu moins connu qu’il est possible de les ouvrir en possédant un objet approprié qui fait office de clé.

En effet le tag “Lock” est actif uniquement s’il n’est pas vide, il faut donc lui définir une valeur qui peut tout autant être un nombre qu’une phrase. Le bloc en question ne sera alors utilisable que si le joueur possède un objet ayant exactement le même nom que la valeur défini dans le tag “Lock”. Il pourrait donc être amusant de l’utiliser en cachant des clés qui permettent d’accéder à un peu d’équipement bonus. Pour ma part je m’en servirai surtout pour ouvrir un coffre verrouillé vers le début du jeu et dont on n’obtiendrait la clé que plus tard.

Les commandes à utiliser :

Pour verrouiller un coffre

Pour verrouiller un coffre

/blockdata <x> <y> <z> {Lock:”Nom de la clé“}

Avec x; y et z les coordonnées du coffre à verrouiller.

Pour créer un coffre verrouillé

Pour créer un coffre verrouillé

/setblock <x> <y> <z> minecraft:chest 0 replace {BlockEntityTag:{Lock:”Nom de la clé“}}

Avec x; y et z les coordonnées de l’endroit où vous souhaitez faire apparaître votre coffre verrouillé.

Pour se giver un coffre verrouillé

Pour se giver un coffre verrouillé

/give @p minecraft:chest 1 0 {BlockEntityTag:{Lock:”Nom de la clé“}}

Note : les guillemets ne sont pas obligatoires, sauf si le nom de la clé comporte des espaces.

dividerminecraftfrance
Cacher des objets dans un pot de fleur :

 

Vous souvenez-vous de ces jeux vidéo où il fallait fouiller absolument partout pour trouver la clé du donjon (ou du coffre plus haut), les objets cachés, les easters eggs ? Il est désormais possible de faire cela dans minecraft en cachant vos objets….. dans un pot ! C’est une fonctionnalité très peu connue qui peut donc être amusante à utiliser et surprenante pour le joueur.

Les pots existent dans Minecraft depuis un bon moment déjà, cependant il n’est possible que depuis peu de modifier leur NBT tag dans le jeu (cependant c’était déjà possible grâce à des éditeurs externes). Dans ce dernier on peut notamment trouver la valeur « Item » qui correspond à l’ID du bloc qu’il contient, ainsi que la valeur « Data » qui définit la data value de l’item en question.

En temps normal cela sert à définir la texture du pot selon la plante que l’on a choisi d’y mettre, on peut cependant mettre n’importe quel objet bien qu’il n’y ait aucun rendu visuel particulier les concernant, on verra juste le pot sans rien dedans. Mais s’il l’on casse ce pot l’objet en question sera bel et bien lâché en même temps que le pot ! C’est donc une manière amusante de cacher un petit bonus, j’avais personnellement pensé pour certaines maps de survie (pas survie habituelle mais survie face à des vagues par exemple) à cacher des flèches/ munitions.

Les commandes à utiliser :

Pour mettre un objet dans un pot

Pour mettre un objet dans un pot

/blockdata <x> <y> <z> {Item:”identifiant de l’objet“,Data:”Data value de l’objet“} avec x; y et z les coordonnées du pot.

Pour créer un pot avec un objet

Pour créer un pot avec un objet

/setblock <x> <y> <z> minecraft:flower_pot 0 replace {Item:”identifiant de l’objet“,Data:”Data value de l’objet“}   avec x; y et z les coordonnées de l’endroit où vous souhaitez faire apparaître votre pot.

Pour se giver un pot avec un objet

Pour se giver un pot avec un objet

/give @p minecraft:flower_pot 1 0 {BlockEntityTag:{Item:”identifiant de l’objet“,Data:”Data value de l’objet“}}

Cependant cette fonctionnalité a quelques limites. Tout d’abord pour obtenir l’objet il faut casser le pot, or dans une map aventure on empêche la destruction des blocs sauf avec des outils particuliers fonctionnant seulement sur un nombre de blocs limité. Il faudrait donc un objet capable de casser le pot, mais pour que cela reste surprenant il faut cacher le NBT tag de l’objet, et vous avouerez qu’il n’est pas intuitif de casser un pot avec une pioche ou une hache. La deuxième limite est qu’il n’est pas possible de définir une quantité de l’objet ou un NBT tag, uniquement l’identifiant et la data value. C’est pourquoi la troisième partie est là pour corriger ces problèmes.

dividerminecraftfrance - cacher des items avec des commandes

Cacher des objets dans un jukebox :

C’est à partir d’ici que les choses deviennent intéressantes pour les initiés. Tout comme le pot de fleur, le jukebox possède un NBT tag qui permet de définir l’objet qu’il contient, en temps normal un disque. Cela n’est utilisé que pour connaître l’item à dropper lors de la destruction du jukebox ou lors d’un simple clic droit (si vous quittez une partie alors qu’une musique est jouée par un jukebox, il n’en jouera plus à votre reconnexion donc un son est joué uniquement à l’insertion du disque).

Ce tag porte le nom de « RecordItem ». Dans des versions plus anciennes du jeu on utilisait le tag « Record » qui peut toujours être défini, cependant il ne permet de définir que l’ID de l’objet et est supprimé s’il existe un tag « RecordItem ». Ce tag « RecordItem » utilise la même syntaxe que lorsqu’on définit un objet dans un autre bloc (coffre, distributeurs….).

Le gros avantage de cette technique est que n’importe quel joueur peut faire un clic droit sur le jukebox pour éjecter l’item en question même en mode aventure, il n’est donc pas nécessaire de posséder un outil approprié. Le deuxième avantage est qu’il est possible de définir une quantité d’objet, mais aussi de lui/leur donner un NBT tag !

Il y a quelques remarques à faire sur cette technique. Tout d’abord nous avons vu plus haut que le tag « Lock » affectait les conteneurs, il n’a cependant aucun effet sur les jukebox. Ensuite, vous savez probablement qu’il est possible depuis quelques temps de placer un comparateur à côté d’un jukebox, et qu’il fournira un courant dépendant du disque inséré. Avec cette technique votre comparateur sera allumé mais aucun courant n’en sortira (du moins ce fut le cas pour tous les objets que j’ai testé). De plus, assez étonnant, le retrait de l’objet entraine l’extinction de votre comparateur, pour autant cela n’effectue pas d’update de bloc car la valeur du courant sortant n’est pas modifiée, seul le rendu visuel change.

La commande à utiliser :

Pour changer l'objet dans le jukebox

Pour changer l'objet dans le jukebox

/blockdata <x> <y> <z> {RecordItem:{id:”Identifiant de l’objet“,Count:”Quantité“,Damage:”Data value“,tag:{NBT tag}}}    avec x; y et z les coordonnées du jukebox.

Pour créer un jukebox avec un objet

Pour créer un jukebox avec un objet

/setblock <x> <y> <z> minecraft:jukebox 1 replace {RecordItem:{id:”Identifiant de l’objet“,Count:”Quantité“,Damage:”Data value“,tag:{NBT tag}}}   avec x; y et z les coordonnées de l’endroit où vous souhaitez placer le jukebox.
Voilà ce sera tout pour aujourd’hui. J’espère que ce tutoriel vous plaira ou qu’il vous sera utile. J’ai voulu le faire pour changer un petit peu des systèmes complexes, parce que comme beaucoup le savent, la redstone moins on en fume, mieux on se porte.
Si vous avez des remarques, des recommandations ou des idées pour mes prochains tutoriels n’hésitez pas à les partager.
Il ne me reste qu’à vous dire bonne chance pour vos maps, et bonne journée.
Image de Une réalisée par GreenLenux.

A propos de SpookyPowa

Knowledge is Power !

Ceci vous intéresse peut être

Choisir, configurer et installer un VPS

Nous allons apprendre à choisir, configurer et installer un VPS pour pouvoir y installer divers services, tels que des serveurs Minecraft.

Rédiger une réponse

4 Commentaires sur "[Tutoriel] Cacher des objets de façon originale avec des commandes"

Prévenez moi :
avatar
 
Trier par:   Commentaires récents | Commentaires ancients | Les mieux notés
Toobi
Membre

Merci pour cet article car je ne comprenais jamais les histoires de lock. Sa peut servir pour un code secret !

Calambiel
Rédacteur

Un objet possédant exactement le même nom que le tag, qu’il faut avoir en main pour ouvrir le conteneur :)

RizThon
Invité

Bonjour, tout tutoriel est super, j’ai out compris à part cette histoire de clé, c’est un objet, un bock, ou un joueur ?

Gleanight
Invité

Merci à Calambiel pour avoir créé ce tutoriel et à toi SpookyPowa de nous l’avoir fait découvrir ! ^^
Bonne astuce que je mettrai sûrement en œuvre lors de mes prochaines maps :)

wpDiscuz