mercredi , 22 novembre 2017
Accueil / Textes RP / [Texte RP] Minecraft : Le jeu qui ne m’aimait pas [Épisode IV et V]

[Texte RP] Minecraft : Le jeu qui ne m’aimait pas [Épisode IV et V]

[Texte RP] Minecraft : Le jeu qui ne m’aimait pas [Épisode IV et V]
5(100%) 1 votes

  • Auteur : FloxHunt
  • Partie : Épisode 4 et 5

Lien original

Anciens articles

Prologue et Épisode I

Épisode II et Épisode III

 

Épisode IV : Le Temple

Bien des heures avaient passé depuis que j’avais quitté la maison. Le soleil n’était plus là et la nuit était noire. Les monstres grouillaient au-dehors dans la forêt enneigée. J’étais obligé d’avancer doucement en me cachant derrière les arbres pour éviter d’être vu et de me faire repérer à cause du frottement entre les pièces de mon armure. La sueur coulait entre le moignon me servant de main droite et la garde de mon épée. Sparky avançait ventre à terre, ayant compris le danger. Quelques flèches volaient dans ma direction de temps en temps, mais ça se calmait presque tout de suite, car les squelettes ne me voyaient pas. Ils devaient surement croire que c’était uniquement un animal qui passait. J’avais parcouru des kilomètres par dizaines pour en arriver là et le désert était en vue. J’y étais presque.

Soudain une pancarte tomba du ciel comme à la maison, me surprenant et me faisant lever mon épée par réflexe. “Je te sens approcher. Tu n’es pas loin.” était-t-il marqué. Ces mots de Steeve me rassurèrent, me confirmant que je ne m’étais pas trompé de direction. Je passai les derniers zombies qui se trouvaient dans la toundra et entrai dans le désert. Le temple était visible, mon voyage touchait à sa fin. Je commençai à accélérer le pas pour y être plus rapidement et me mettre à l’abri quand une autre pancarte tomba à terre, me surprenant plus encore. De peur, je donnai un coup d’épée dedans, la pourfendant en deux. Me rendant compte qu’il ne s’agissait pas d’une menace, je récupérai les deux morceaux de la pancarte et les recollai pour pouvoir en lire le message. “Cours ! Ils arrivent !”. Je ne savais pas ce qui arrivait, mais je ne pouvais que m’en douter. Sans même me retourner, je courus en direction du temple. J’étais proche de mon but et je ne voulais pas mourir et devoir repartir de zéro. Sous l’effet de la peur, mes jambes déployèrent une puissance que jamais je n’ai connue chez moi et en un rien de temps, j’avais réduit de moitié la distance entre le temple et moi. C’est à ce moment que je les vis. Une horde de squelettes et de zombies qui se dressait devant moi, tous se dirigeant dans ma direction. Steeve m’avait prévenu, mais je croyais que le danger venait de derrière alors qu’en réalité il m’attendait. Dans ce désert, ils m’auraient chassé partout où je serais allé, il allait donc falloir que je passe en force.
Je levai mon épée pour me défendre au milieu de tout ces monstres. Mon cœur avait commencé à battre bien plus vite au point que j’avais l’impression qu’il allait éclater à tout moment. Tout en courant, je m’enfonçai au milieu des monstres, donnant des coups d’épée à tout va pendant que Sparky, lui, les mordait et leur arrachait les jambes. Quelque têtes et bien des flèches volèrent dont une me touchant au bras gauche. La douleur que je redoutais tant refit surface avec une force gigantesque. Ma respiration se coupa et mes jambes chancelèrent. Je tombai à genoux. Il ne fallait pas que je reste là, il fallait que je continue à foncer si je ne voulais pas y rester. Je me relevai et ai repris ma course, tout en fendant l’air de mon épée. La porte du temple se tenant juste devant moi, j’accélérai et me précipitai à l’intérieur en plongeant avec Sparky. Je sortis deux blocs de terre de ma poche et me dis que jusqu’à présent je n’avais jamais placé de blocs. Je n’avais fait que les déplacer en les portant. Je pris un des minuscules blocs et le mis à l’endroit voulu pour bloquer la porte, et presque instantanément le bloc avait grandi, prenant la taille d’un bloc normal. Je posai le deuxième puis écoutai les sons au dehors pour voir si tous ces monstres n’allaient pas trouver un autre moyen d’entrer. Aucun monstre ne se déplaça ailleurs que devant la porte que je venais de bloquer. Cela me rassura, mais pas pour longtemps. Un bruit tel un frottement venait de se faire entendre. Un bruit ressemblant à celui d’une mèche qui s’allume. Je me retournai et vis le visage vert et triste. Je vis le creeper. “Non, pas encore !” me dis-je. Tout à coup je vis le creeper être projeté en arrière et produire des bruits de frottement, cette fois-ci, bien reconnaissable comme étant un cri de douleur. Sparky s’était élancé, lui donnant des coups de crocs et de pattes et ne s’arrêtant plus de grogner. Le creeper, trébuchant, tomba dans le gouffre de l’explosion qui s’était produite lorsque j’étais encore dans mon monde. Je l’entendis s’écraser et je le vis disparaître. “Bon chien !” dis-je à Sparky en lui caressant la tête. Je me retournai et, tout titubant, m’assis dans un coin du temple et entrepris de me reposer et de laisser passer la douleur dans mon bras gauche.

Depuis que j’étais entré dans le temple, j’entendais un bruit bizarre, provenant d’en dessous de mes pieds. Quelque chose se trouvait là et dégageait un son, étrangement ressemblant à des voix mélangées à des cris de monstres. Je me  relevai et écoutai encore et encore avant de me rendre compte que cela venait du fond du gouffre. Je regardai vers les profondeurs où le creeper avait mis fin à mon premier voyage, puis, après avoir respiré grandement, entrepris la descente. Sparky ne pouvait pas descendre, car c’était trop abrupt pour lui, je lui demandai donc de rester assis à m’attendre. Les dégâts qui avaient été causés aux parois à cause de l’explosion de TNT étaient tellement grands qu’il était difficile de savoir sur quel bloc je pouvais descendre sans risquer de tomber dans le vide. Il fallait que je fasse très attention, car une chute de cette hauteur me tuerait sur le coup. Le bruit venant du fond se faisait plus fort encore. Quelques voix d’ailleurs me semblaient familières. Une fois arrivé en bas, je vis une salle qui semblait s’être ouverte suite à l’explosion. Des blocs rouges et noirs emplissaient cette salle et une sorte de liquide sur un des murs, totalement rouge sang, se versait sur le sol à l’infini telle une cascade. Une sensation d’être observé me hantait et m’oppressait à chaque pas que je faisais dans cette pièce et les sons étaient de plus en plus proches. À force de m’approcher, je les entendis.

“Yann !”.

Les voix m’appelaient. Steeve était sûrement là. Ça venait de derrière la cascade.

“Yann !!”.

Je m’approchai encore et encore de la cascade. Je pris une grande inspiration et la traversai alors qu’un dernier cri retentissait. Mais je n’en entendis pas la fin.

“YANN !! SAUVE-T… !!”

 

Diviseur_RP

 

Épisode V : Prison

Les voix avaient disparu. Même l’univers autour n’était plus présent. Tout était noir. Lorsque j’avais passé la cascade, mes vêtements n’avaient même pas été trempés. Une forte aura d’oppression et de mal régnait dans cet endroit. Je regardai partout autour de moi. À part mon corps, seul le rouge de la cascade que je venais de passer était visible. De violents vents soufflaient et une odeur de pourri semblait s’être installée, semblable à celle des zombies. Mes poches étaient vides et ni mon armure ni mon épée n’étaient là. J’étais totalement sans défense.

“Yann !” entendis-je.

La voix venait des abysses droit devant moi. J’avançai encore et encore.

“Yann ? C’est toi ?” demanda la voix.
— Steeve ?”
— Oh enfin tu es là !! Dépêche-toi de me sortir d’ici !!”

Steeve était bien là. Mais je n’arrivais pas à le voir.

“Où es-tu ? Il fait trop noir ici !”
— Suis ma voix, Yann ! Fais vite !”

Toujours en m’enfonçant et en suivant la voix de Steeve, je tendis les mains devant moi, de peur de tomber sur quelque chose de maléfique ou en voulant à ma vie. Pendant plusieurs minutes, Steeve dut me guider pour que je puisse trouver mon chemin dans ces ténèbres, jusqu’au moment ou j’aperçus une lumière lointaine. Une lumière rouge sang, comme la cascade.

“Je vois une lumière rouge au loin, tu es là-bas ?
— Oui !! Dépêche-toi !! Sinon il va arriver !!”
— Qui ça ?”
— Ne t’en occupe pas et fonce !!”

J’obéis donc à Steeve et j’ai commencé à courir. La lumière rouge devenait de plus en plus proche au fur et à mesure que j’approchais. Quand je fus assez proche, j’avais pu observer ce qui générait la lumière. Des blocs rouges collés entre eux formant un immense cube, tournant sur lui-même, un peu en hauteur. C’est quand une des faces du cube se tourna vers moi que je le vis.

Steeve était à l’intérieur du cube rouge, enfermé derrière des barreaux tout aussi rouges, et tout l’intérieur du cube semblait être rempli de liquide jaunâtre lâchant de temps en temps des bulles d’air. Je compris d’où venait l’odeur de pourriture que j’avais sentie en entrant dans ce monde. Concernant Steeve, il était collé aux barreaux, guettant mon arrivée. Il était exactement comme moi. Même visage, mêmes vêtements. Tout comme moi, il ressemblait au personnage du jeu. Lorsqu’il me vit, la joie se dessina sur son visage.

“Tu es là !! dit-il. Tu es enfin là, tu vas pouvoir me sortir de là.”
— Oui, mais comment je fais ? On dirait qu’il n’y a pas de mécanisme ou quoi que ce soit pour désactiver la barrière.”
— Ne t’inquiète pas pour ça. Je m’en occupe. C’est une incantation à prononcer, j’ai entendu celui qui me retient, la prononcer plusieurs fois. J’ai essayé de m’échapper plusieurs fois, mais à chaque fois mon manque de force m’empêchait d’attendre la sortie. Toi ton travail ça va être de me porter jusqu’à là-bas. Je suis trop faible pour courir.
— Ça marche ! Commence l’incan…”

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase. Un grand BOUM venait de se faire entendre. L’endroit où on se trouvait commença à changer. Les vents changèrent de direction, les ténèbres s’agitèrent et furent remplacées par du violet. Puis un cri se fit entendre. Je connaissais ce cri. Celui que j’avais entendu quand le monstre noir m’avait emporté. La mort venait peut-être me chercher.

“Il arrive !! cria Steeve. Prépare-toi !!”

Je me mis en position pour l’attraper. Steeve commença à prononcer des paroles étranges. Des paroles me donnant des frissons de partout, telle une pluie gelée. Lorsqu’il eut fini son incantation, le liquide jaunâtre s’évapora et les barrières rouges le retenant disparurent. Steeve s’évanouit puis tomba sur le sol. Je le pris dans mes bras et le chargeai sur mon dos puis je courus. Je courus droit devant moi, dans la direction dont je venais. Steeve était lourd et je peinais à le garder en place dans mon dos.
Un grand bruit se fit de nouveau entendre. Je regardai derrière moi et ai vu l’immensité de ce qui arrivait. Un grand dragon, majestueux, noir et violet venait de sortir d’un portail géant juste au-dessus du cube rouge. Il cria quand il nous vit. Ce cri était bel et bien celui que j’avais entendu. C’était donc cette créature, la responsable de ce qui m’est arrivé. Rien que le fait d’y penser me terrifia. Je vis le dragon qui commençait à foncer sur nous, je me remis donc à regarder devant moi tout en courant. La cascade rouge n’était plus très loin. Je la voyais alors que je m’imaginais déjà dans le ventre de ce gigantesque dragon. Nous étions proches. Tellement proches de la sortie. Je sentis le souffle du dragon derrière moi qui s’approchait encore et encore. Nous n’allions pas s’en sortir.

Je passai la cascade. La grande salle rouge et noire était bien là. Nous nous en étions sortis. Je posai Steeve et m’écroulai sur le sol. Mes jambes me faisaient souffrir ainsi que mon dos. Je m’allongeai pour reprendre mon souffle. Le dragon ne nous avait pas eus. Steeve était libre. J’allais enfin savoir pourquoi j’étais ici et j’allais enfin savoir comment en sortir. Pour la première fois depuis que j’étais arrivé dans ce monde, je me sentis bien. Puis à cause de l’épuisement, je m’évanouis.

 

© 2014 – Tous droits réservés

Image à la Une de deemuun


A propos de 1blackjack1

Ceci vous intéresse peut être

Assiégés - forêt

[Texte RP] Assiégés [Chapitre 4]

Chapitre 4 de la série de textes RP "Assiégés" : le rêveur... Un prophète arrive dans une cité, prévoyant que des forces maléfiques vont l'assiéger ; est-il un tyran ou un sauveur ?

Rédiger une réponse

18 Commentaires sur "[Texte RP] Minecraft : Le jeu qui ne m’aimait pas [Épisode IV et V]"

Prévenez moi :
avatar
 
Trier par:   Commentaires récents | Commentaires ancients | Les mieux notés
Veekz
Invité

Je trouve que certains mots sont mal employés, ils alourdissent le texte lors de la lecture.

Comme “à cause de” ; “pour …” et cetera

Quelques fautes d’orthographe mais rien de choquant.

En conclusion, tu as très bonne inspiration/imagination !

SpookyPowa
Admin

@Emty : attention, l’article a été publié par blackjack mais c’est FloxHunt qui est à l’origine du texte.

Emty
Invité

R.I.P
J’adorai tes textes. Tu vas tous nous manquer.
:'(

pieden
Invité

Vivement la suite !

trez515
Invité

En effet ^^ Petite erreur d’inattention, au temps pour moi.

wpDiscuz