Les autres MinecraftMinecraft Dungeons

Minecraft Dungeons : découvrez notre test !

Les premières clés de test pour la Beta de Minecraft Dungeons sont arrivées. Fort heureusement, nous avons pu tester les trois premiers niveaux disponibles du jeu et vous livrons donc avec un certain enthousiasme nos premiers retours !
Un grand merci d’ailleurs à JustGaRiGolD et knoqkbqck pour m’avoir fourni une clé et une invitation à jouer accompagné !

Configuration minimale requise

  • Système d’exploitation : Windows 10, 8 ou 7 (64-bits, à jour, certaines fonctionnalités non supportées sur Windows 7 et 8)
  • Processeur : Core i5 2.8GHz ou équivalent
  • Mémoire (RAM) : 8GB RAM, 2GB VRAM
  • Cartes graphique : NVIDIA GeForce GTX 660, AMD Radeon HD 7870 ou équivalent
  • DirectX : DirectX 11
  • Espace disque dur : 6GB
  • Moniteur : 800×600
  • Pas de support Windows 10S

Commençons par un bref descriptif tout de même, afin de contextualiser au mieux le propos. Minecraft Dungeons est un hack’n’slash qui se déroule dans notre univers cubique favori. Le but est donc assez simple : progresser dans une zone ou un donjon, en éliminant les nombreux monstres qui s’opposent à vous. Et soyez-en sûrs, le bestiaire entier de Minecraft Dungeons a eu la bonne idée d’organiser quelques réunions stratégiques avant votre épopée, nous y reviendrons.

Concernant la forme, d’abord, on touche évidemment à un sans faute. Second jeu de la saga Minecraft développé par Mojang, on s’attend à ce que le studio maîtrise son univers, et fort heureusement, c’est le cas. Des textures aux interfaces en passant par les polices d’écriture, aucun dépaysement possible, on joue à un jeu Minecraft.
Mais Minecraft Dungeons bénéficie d’une ambiance hautement plus développée et prenante, qui passe d’une part par des shaders et animations agréables sans être dommageables pour les petites configurations, et par des sons et musiques d’ambiance originales et adaptées. Ce qui, soyons honnêtes, serait un plus indéniable à Minecraft.

Vous avez la possibilité de créer plusieurs héros.
Vous avez la possibilité de créer plusieurs héros.

Mais rentrons dans le vif du sujet, en quoi consiste Minecraft Dungeons ? Rien de plus simple : après avoir choisi une mission sur la carte du monde, une difficulté, et durant une vingtaine ou trentaine de minutes (pour ces niveaux proposés par la Beta en tout cas), vous aurez à cœur joie de parcourir un niveau dont les objectifs à remplir seront entravés par des hordes de créatures connues ou moins connues. Squelettes, zombies et rapidement Pillagers seront à vos trousses, lâchant parfois à leur mort de l’équipement ou des Émeraudes, ressource très appréciée par deux compagnons au long nez qui vous aideront durant votre aventure. Plus rarement vous récupérerez de quoi pimenter vos stratégies, avec notamment des potions de force, d’invisibilité, ou encore un bloc de TNT
Tout au long des niveaux se trouveront par ailleurs des coffres contenant du ravitaillement (nourriture permettant de régénérer ses points de vie, flèches) ou de l’équipement, plus ou moins précieux. Les complétistes de tous horizons seront d’ailleurs ravis d’ouvrir leur carte et constater que de nombreux secrets seront dissimulés.


Minecraft Dungeons vous propose d’équiper vos personnages de quatre types d’objets : une arme au corps à corps, une arme à distance et une armure, tout trois pouvant être améliorés grâce à des enchantements, et enfin trois artefacts. Ces derniers constituent ni plus ni moins que des objets vous procurant divers effets, passifs ou actifs. Tous ces équipements sont enfin de différentes raretés, de commun à unique.

Chaque objet dispose de un à trois emplacement d’enchantement, que vous pourrez sélectionner et appliquer en échange d’un point d’enchantement. Vous gagnez un point à chaque niveau gagné. Par ailleurs chaque enchantement peut être amélioré, en général jusqu’à trois niveaux sont disponibles. Ainsi vous pourrez créer une épée enflammant vos cibles (Fire Aspect), un arc dont les flèches auront une chance de ricocher d’un ennemi à l’autre (Ricochet) ou encore une armure renvoyant les dégâts (Thorns).
Votre objet ne vous convient pas ? Recyclez-le pour récupérer quelques émeraudes, ainsi que vos points d’enchantement.

Entre chaque mission ou donjon, vous rejoindrez votre camp, où il vous sera possible d’étudier et essayer votre équipement. Pour ce faire, deux villageois avides d’émeraudes vous proposent leurs services :

  • le forgeron vous fabriquera contre un peu moins d’une centaine d’émeraudes (variable selon votre niveau) un objet au hasard. Aucune règle n’a été spécialement détectée de notre côté, il s’agit vraiment d’un aléatoire le plus total.
  • le marchand ambulant quant à lui vous offrira pour une somme un peu plus importante (aux alentours de 120 émeraudes) un artefact, ici aussi de rareté et nature totalement aléatoire.

Votre équipement se résumera au delà des statistiques propres aux objets en un niveau de puissance, sur lequel vous devrez vous baser pour choisir la difficulté de vos missions.
Nous ne détaillerons pas les objets présents dans cette Beta ici, pour vous laisser un plaisir de les découvrir, mais sachez qu’il y a de tout et adapté à tout type de jeu, du guerrier lourd et lent au voleur vif et agile. Sachez cependant que ces exemples extrêmes ne semblent pas du tout plus efficaces qu’un personnage improvisé et totalement personnalisé, puisqu’au delà de votre build, c’est votre façon de jouer qui sera déterminante.


Les principes du jeu sont donc extrêmement simplistes mais sa richesse réside à vrai dire dans la combinaison des artefacts, armes et enchantements, et surtout, comme dit plus haut, dans la façon dont les joueurs appréhendent les situations.
Le gameplay n’impose ni un AIM digne du FrenchMonster ni les APM (actions par minute) d’un professionnel de StarCraft2. À l’inverse il est très simple et ne nécessite que peu de touches : clic gauche pour frapper au corps à corps, clic droit pour attaquer à distance, trois touches pour vos artefacts, une touche pour se soigner, et une dernière pour esquiver. C’est de toute manière ce que l’on attend d’un hack’n’slash, en particulier dans un univers très ouvert comme celui de Minecraft.


En effet, si l’on affronte majoritairement des monstres assez classiques et parfois assez inoffensifs, comme les zombies, squelettes et araignées, la véritable difficulté de Minecraft Dungeons réside dans le nombre et la cohésion de groupe, tant du côté des joueurs que de celui des ennemis.
Pour parvenir à compléter les niveaux dans les difficultés les plus élevées, il faudra d’une part compter sur votre sens de la communication, pour éviter d’une part qu’un de vos coéquipiers se perde en chemin, et d’autre part pour renseigner les positions et dangers en temps réel.
Il est en effet facile de se perdre dans les cryptes et labyrinthes, et il est tout aussi aisé d’y perdre la vie bêtement une fois seul. Sachez d’ailleurs que les monstres usent de toutes leurs astuces pour vous envoyer dans l’outre-monde : les Araignées vous immobilisent, les Illusionnistes galvanisent leurs troupes, les creepers … se suicident en bon kamikazes, infligeant de très lourds dégâts.
Si un aventurier tombe sous le feu ennemi, pas de panique, ses compagnons peuvent le remettre sur ses pieds carrés, si la situation le lui permet et qu’une dizaine de créatures ne rôde pas tout du moins. C’est là que le fait de disposer de quatre vies pour le groupe est plutôt fort appréciable.


En résumé

Bons comme mauvais points cités ici sont bien évidemment sujets, à la subjectivité de l’auteur d’une part, et au caractère de Beta de la version du jeu testée d’autre part.

On apprécie :

  • Le gameplay très dynamique du jeu, qui détonne avec beaucoup de jeux du genre
  • Le système d’enchantement et de recyclage, simple mais efficace
  • La diversité des gameplays et builds
  • Les décors, diversifiés et très fidèles aux créations de la communauté
  • L’histoire, originale et qui approfondit la partie “humaine” du monde, la rivalité Villagers et Illagers, dans la continuité de l’évolution de Minecraft
  • L’ambiance sonore riche et plus vivante que celle de Minecraft (même si la dernière snapshot est une bonne concurrente en la matière)

On regrette : 

  • Le manque de récompenses et de coffres dans certains cul-de-sac de donjons, rendant le backtracking redondant et frustrant
  • La rejouabilité peut-être limitée. Cela dit cela dépendra évidemment de l’évolution du contenu du jeu
  • La vitesse de déplacement et la fatigue après esquive, qui peuvent rendre le jeu moins dynamique
  • Quelques bugs, notamment sur la carte dynamique

Véritable bonne idée bien appliquée, Minecraft Dungeons est un très bon hack’n’slash qui plaira sans aucun doute aux joueurs appréciant l’exploration de donjons et les loots à n’en plus finir. Le gameplay extrêmement souple et accessible laisse à penser que le jeu est adapté à un très large public, ce qui malgré tout n’empêche pas la difficulté d’être au rendez-vous. Un cadre plaisant permet à chaque joueur de Minecraft, expérimenté ou non, de s’y retrouver, mais peut également être une très bonne porte d’entrée dans l’univers.
Difficile de savoir si c’est un jeu sur lequel les joueurs resteront longtemps ou s’il sera terminé puis oublié, mais force est de constater qu’il tient ses promesses haut la main.

Précommander Minecraft Dungeons

Minecraft Dungeons sera également disponible dans le XBox Gamepass.

Abonnez-vous
Prévenez moi :
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Antoine___B

On a fait joujou 1h avec la beta du jeu mais balek, on va appeler ça un test

Ezral

Sa sortie est prévue pour le 26 Mai.

morgan10

Bonjour le jeu sort quand

Bouton retour en haut de la page