Dossiers

[Dossier] Java et Bedrock : un jeu, deux versions

Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi telle ou telle ferme ne fonctionnait pas sur Xbox. Quelle est la différence entre Minecraft: Java Edition et Minecraft for Windows 10 sur votre ordinateur ? Pourquoi ne peut-on pas jouer avec un ami sur macOS avec sa Nintendo Switch ? Tout ceci se résume en une phrase : il y a deux éditions différentes de Minecraft.

Quatre éditions pour un même jeu

En effet, il existe deux, ou plutôt quatre versions distinctes de Minecraft : les versions Java, Bedrock, Éducative et China (en anglais Java, Bedrock, Education et China). Dans cet article, nous allons nous intéresser à ces deux premières, mais voici une description rapide de ces différentes éditions de notre jeu préféré.

Minecraft: Java Edition

Logo de la version java

Minecraft: Java Edition, ou la Version Java, est la première version de Minecraft sortie. Appelée au départ « Cave Game » puis « Minecraft », elle a changé de nom en 2017 suite à ca création de la Version Bedrock en 2017. Elle est disponible uniquement sur Microsoft Windows, macOS et Linux, et demande des performances légèrement supérieures par rapport aux autres versions. Étant la version originelle, elle est plus présente sur Internet. Son système de multijoueur est basé sur des serveurs à héberger soi-même, par des hôtes non-affiliés avec Mojang Studios, ou encore par des Realms, serveurs hébergés par Mojang sous forme de souscription. Elle offre également une grande flexibilité technique pour les joueurs avancés grâce à l’ajout de datapacks, et à l’accessibilité du code permettant le développement de mods.

Minecraft (Bedrock Edition)

Minecraft (Bedrock Edition), la Version Bedrock, ou Minecraft tout court, est la version la plus achetée et jouée de Minecraft en France. Elle est disponible sur Windows 10, Android, iOS, iPadOS, Fire OS, Xbox One, PlayStation 4, Nintendo Switch et Amazon Fire TV.  Elle est quasiment identique à Java, mais moins appropriée pour les joueurs plus techniques. Son système de multijoueur met l’accent sur le jeu en ligne gratuit entre amis, mais possède également des serveurs en lignes ainsi qu’un système de multijoueur payant appelé Realms Plus payant maintenu par Mojang, ainsi qu’un système de serveurs en phase de développement alpha.

Minecraft: Education Edition

Logo de la Version éducative de minecraft

Minecraft: Education Edition, ou la version Éducative, est une version de Minecraft dérivée de la Version Bedrock optimisée pour l’usage en classe et basée sur un système d’abonnement par l’école, la classe ou le camp qui l’utilise. Elle apporte de nombreux éléments éducatifs, notamment dans le domaine du code et de la chimie. Elle tourne sur Windows 10, macOS, Chrome OS et iPadOS. Cette version n’a néanmoins pas reçu de mise à jour majeure depuis les Abeilles Bourdonnantes.

Minecraft China

Logo de Minecraft China

Minecraft China est une version de Minecraft disponible uniquement en Chine. Elle est gratuite mais moins complète que les trois autres versions ci-dessus.

Anciennes versions

Il existe trois versions Legacy de Minecraft qui ne reçoivent plus de mises à jour. Elles sont :

  • La Legacy Console Edition, ou Version Console n’est disponible aujourd’hui que sur PlayStation 3, Ps Vita, Wii U et Xbox 360 ; la Nintendo Switch, PlayStation 4 et Xbox One ayant migré vers la Version Bedrock.
  • La Pi Edition, ou Version Pi sur Raspberry Pi et certains Linux.
  • La New Nintendo 3DS Edition, sur la New Nintendo 3DS, 3DSXL et 2DSXL .

De plus, la Version Bedrock n’est plus mise à jour sur Samsung Galaxy Apps (utilise maintenant la Version Android), Windows Phone, Apple TV, Gear VR, Windows 10 mobile (utilise maintenant la Version Windows 10) et Fire Phone (utilise maintenant la Version Fire OS).

Quelles sont les différences entre les versions Java et Bedrock?

Exclusivités Java et Bedrock
Quelques éléments exclusifs à chaque version. La majorité ne peut pas être obtenue en survie.

Comme indiqué ci-dessus, cet article sera centré uniquement sur les versions Java et Bedrock. Ces deux versions présentent un nombre important de différences mineures, qui peuvent changer comment le jeu fonctionne dans beaucoup d’aspects. Je rappelle aussi qu’il n’y a ni meilleure, ni compétition entre ces deux versions, qui ont suivi deux chemins de développement différents.

Multijoueur

Premièrement, nous allons nous concentrer sur le multijoueur. Dans la Version Java, le multijoueur utilise un système de serveur, ou alors un système de LAN sous-développé. Ces serveurs demandent un hôte soit local, ce qui peut réduit les performances, soit en ligne, ce qui sous-entend des services d’hébergement souvent payants.
En contraste, le multijoueur Bedrock est majoritairement gratuit. Cela permet de jouer plus facilement avec des meilleures performances. Ce service ne permet néanmoins le jeu que si le joueur hôte de la partie est connecté. Des services de Realms et de serveurs sont néanmoins aussi présents, moins développés que leur contrepartie Java.

Redstone

La redstone des versions Java et Bedrock est globalement semblable, mais elle a deux différences majeures : les pistons et la quasi-connectivité.
Tout d’abord, les pistons. La Version Bedrock est beaucoup critiquée, à juste titre, à cause de ceux-ci. En effet, les pistons ne peuvent s’étendre qu’à des certains ticks de jeu précis, faussant une grande partie de systèmes contrôlant la durée. Ceci entraîne aussi l’absence de la mécanique de One-tick Pulse des pistons collants.
Ensuite, concentrons-nous sur la Quasi-connectivité. Ce bug de la Version Java permet de connecter de la redstone à travers des blocs. Il n’est pas présent en Bedrock, mais ce n’est pas forcément un plus. En effet, une fois que l’on sait le manier, une multitude de nouvelles possibilités s’offrent à nous. Il a été confirmé que ce bug ne sera ni corrigé dans la Version Java ni rajouté à la Version Bedrock.

Commandes

Les interfaces des blocs de commande en Java (à gauche) et en Bedrock

Les commandes de la Version Java et Bedrock, sont très différentes. Tout d’abord, la syntaxe même des commandes comme /scoreboard, /execute ou /effect peut varier. Ensuite, la Version Bedrock n’a ni commandes en relation avec les équipes, ni d’options de modification du NBT des éléments du jeu. Enfin, la Version Bedrock possède aussi des commandes exclusives très utiles au mapping tel /ride, /camerashake ou encore /event

 

Combat

Les mécaniques de combat de la Version Bedrock correspondent à celles de la Version Java avant la première Mise à jour du combat, c’est à dire sans le temps de recharge des armes. Néanmoins, les créatures Bedrock tel le Wither, les Ghasts et les pillards sont beaucoup plus puissantes que leur cousins de la Version Java, rendant la survie un peu plus difficile malgré ses lacunes de combat.
Il a été annoncé que la Version Bedrock rattrapera intégralement la Version Java dans ce domaine à la Mise à jour du combat 2, qui sortira en même temps sur les deux versions, et un add-on non-officiel permet aujourd’hui de combler ce retard.

Hardcore et écran de débogage

Ces deux fonctionnalités sont exclusives a la Version Java. Elles sont toutes les deux disponibles via un add-on dans la Version Bedrock.
Le Hardcore est une difficulté ne permettant qu’une mort.
L’écran de débogage permet d’avoir plein d’informations sur la partie en cours.

Lancement, peaux et succès

La Version Bedrock est lancé directement à travers l’application, alors que la Version Java utilise un lanceur, le Minecraft Launcher. Le Laucher permet se choisir la mise à jour du jeu, alors que la Version Bedrock force ces joueurs à la dernière version. Ceci est dû à l’incapacité de multiples plates-formes d’utiliser un lanceur.

Les peaux (skins) de la Version Java sont crées et chargées en manuellement en ligne ou via le Launcher. Dans la Version Bedrock, le joueur peut en créer une dans le jeu via le créateur de personnage, ou un fichier .mcskin.

La Version Java possède aussi plus de succès que la Version Bedrock. Néanmoins, la plus grande différence est que les succès Java sont enregistrés au monde, alors que ceux de Bedrock sont globaux. Les deux ont leurs avantages et leur inconvénients respectifs.

Modabilité

La Version Java est modelable pas trois biais. Premièrement, les Ressource Packs (packs de ressources) modifient les textures, les modèles et les sons du jeu, sans changer les mécaniques. Ensuite, les Data Packs (packs de données) changent le fonctionnement du jeu en ajoutant des blocs, biomes, structures… Comme les packs de ressources, ils sont officiellement supportés par Mojang Studios. Enfin, le dernier moyen est l’utilisation des Mod Packs, ou packs de modification. Ceux-ci consistent en une modification du code source du jeu et, selon Microsoft, pourront être supprimés si jugés des risques de corruption du jeu. Ils doivent être installés et appliqués via des applications externes.

La Version Bedrock, quant à elle, n’a pas ces mods, le jeu étant développé en partie par Xbox Gaming Studios, plus strict en la matière. Pour compenser cela, une version plus évoluée des Data Packs est en développement. Nommés Add-ons (ajouts), ces fichiers sont téléchargés à partir de fichiers .mcaddon, directement dans le jeu.
Les Add-ons sont une association de packs de ressources Bedrock et de packs de comportement (Behavior Packs). Ces derniers changent le fonctionnement de certains éléments du jeu, notamment les objets et entités. Ces derniers sont téléchargeables individuellement sous un fichier .mcpack.

Versions de développement

Enfin, le système de mises à jour est différent. Dans la Version Java, une mise à jour suit trois étapes de développement, dont certaines peuvent être sautés. Tout d’abord, les Snapshots préparent les mises à jour et ajoute les nouveautés. Ensuite, les Pre-releases fignolent la mise à jour. Enfin, les Release Candidates vérifient que la mise à jour est bien prête à sortir. Le joueur peut à tout moment choisir la version à laquelle il joue.
Dans la version Bedrock, le joueur ne peut jouer qu’à une seule version, la dernière. Pour jouer à une version bêta, un joueur sur Windows 10, Xbox One ou Android devra rejoindre le programme bêta via celui de son support.
Une snapshot sort hebdomadairement à peut près tous les mercredis, et une bêta tous les jeudis.

Conclusion

Voici très approximativement les différences entre les deux principales versions de Minecraft. Maintenant, quelle est la meilleure ? La réponse est simple : tout dépend du joueur. On a vu ci-dessus que chaque version a ces avantages et inconvénients. Je précise aussi que la Version Bedrock à une performance à peu près 3,5 fois supérieure à celle de la Version Java, plus vieille. Les joueurs avancés dotés d’ordinateurs puissants préféreront la Version Java, et les joueurs amateurs, plus nombreux, la Version Bedrock. C’est ainsi à vous de choisir !

Bonus

Si vous êtes un joueur Bedrock n’ayant pas un ordinateur assez puissant pour la Version Java mais voulez tester certaines fonctionnalités exclusives à la Version Java, voici le lien de quelques d’add-ons de parité créés par la communauté.

Liens des add-ons de parité avec la Version Java

Écran de débogage : Java Debug Screen AddonLukasPAH
Hardcore : Hardcore Mode Add-onsupersmash235
Mise à jour des combats : Minecraft Java 1.9+ Combat For BedrockAGamingPlayz
Golems de fer réparables: Repairable Iron Golemsr4isen1920
Sneak & Crawl : Advanced Sneak and Crawl AddonCoptaine Siemessi

Abonnez-vous
Prévenez moi :
guest
9 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Tim_du_78

Java resteras tjr mieux que cette ***** de version bedrock, déjà le multi IMPOSSIBLE DE DÉBLOQUER LE COMPTE MICROSOFT POUR JOUER à cause de contrôles parental STUPIDES (on a déjà essayé de l’enlever, sans succès) Tout est payant alors que sur Java tt est gratuit et impossible de modder le jeu mais bedrock le seul point positif est l’opti mais bon j’ai une bête de course donc aucuns intérêts à la bedrock

Bouton retour en haut de la page