Accueil / Dossiers / [Dossier] Les serveurs mini-jeux ont-ils encore un avenir ?

[Dossier] Les serveurs mini-jeux ont-ils encore un avenir ?

[Dossier] Les serveurs mini-jeux ont-ils encore un avenir ?
5(100%) 13 votes

Depuis leur ascension fulgurante il y a un peu plus de trois ans, les serveurs mini-jeux semblent se maintenir à un niveau d’activité constant, conservant une communauté active autour de serveurs solides, quasi-monolithiques. Et cet engouement autour des mini-jeux ne semble jamais devoir s’arrêter.

Le phénomène des serveurs mini-jeux a réellement pris son envol avec le serveur d’Hypixel en 2013. Aussi, comme souvent, cette tendance nous vient de l’autre côté de l’Atlantique. En France, Hypixel monopolise le créneau jusqu’à l’ouverture officielle, à l’été 2014, du serveur Epicube. Porté par une équipe motivée et une communication diablement bien réalisée, le serveur connait un succès immédiat.

Deux ans et demi plus tard, ces deux géants sont toujours debout, faisant de l’ombre aux autres serveurs, qui, eux, peinent à décoller. Mais ce modèle de serveur est-il viable à long terme ? La lassitude est-elle un risque sérieux pour eux ? Bref, dans ce dossier, nous allons nous efforcer de répondre à la question suivante : les serveurs mini-jeux ont-ils encore un avenir ?

Une base solide assurée par de gros serveurs

Quand on parle de serveurs mini-jeux, impossible de ne pas penser immédiatement aux deux serveurs susmentionnés : Hypixel et Epicube. Leur fréquentation aussi bien que leur réputation et leurs communautés font de ces serveurs des entités impressionnantes, quasi-monolithiques, à l’organisation bien rodée. Ce sont littéralement des entreprises, tant dans leur forme juridique que dans l’organisation de leur staff : chaque serveur a ses administrateurs, qui chapeautent des responsables de modération, de rédaction, etc. Toute cette hiérarchie structure ces mastodontes et leur sert de colonne vertébrale. Et cette colonne vertébrale est indispensable à l’équilibre des serveurs mini-jeux. Nous reviendrons plus en détail sur ce point.

Ces serveurs, donc, ont une administration solide et structurée, et ont pérennisé leurs serveurs. Un autre point important pour expliquer la solidité de ces serveurs concerne la professionnalisation autour de ces serveurs. Jusque-là, seuls quelques développeurs étaient payés, ponctuellement, pour quelques tâches. Désormais, l’activité d’administrateur de serveur mini-jeux peut, dans certains cas, devenir une activité professionnelle à part entière, ce qui permet aux administrateurs de se consacrer pleinement à leur tâche, en travaillant souvent plus d’heures que s’ils exerçaient un métier plus conventionnel.

La communauté solidement implantée des serveurs mini-jeux est un atout : un serveur particulièrement fréquenté sera préféré par un joueur indécis, qui sait qu’il n’aura pas à attendre avant de trouver d’autres joueurs avec qui jouer. C’est une sorte de cercle vertueux pour ces serveurs : leur communauté stable entraîne une communauté stable.

L’exemple d’Epicube : une fréquentation constante (malgré des creux liés aux fêtes) depuis deux ans.


Mais encore faut-il trouver cette communauté stable. En témoignent les difficultés pour de nombreux serveurs de taille intermédiaire à tirer leur épingle du jeu. Leur fréquentation moyenne incite les joueurs à préférer les plus gros serveurs. Le cercle vertueux pour les uns est vicieux pour les autres. Car, si le genre mini-jeux semble ancré derrière des têtes de ponts si grosses qu’elles paraissent Too big to fall (trop gros pour tomber), ces mêmes serveurs créent le cadre d’une concurrence difficile pour d’autres projets qui voudraient se lancer.

L’idée ici n’est pas de dénoncer un quelconque sabotage des gros serveurs sur les petits, ce serait tomber dans un complotisme infondé. Toujours est-il que cette domination rend difficile l’émergence de serveurs alternatifs. Et cette situation n’est même pas volontairement créée par les serveurs mini-jeux les plus populaires : leur seule étiquette de « grand » fait naturellement converger les autres joueurs vers eux. Cela crée un rapport de force assez inégal. Dans le cas de la communauté francophone, Epicube mène ainsi largement la danse : avec en moyenne 7000 membres connectés simultanément en moyenne, il est au moins 50 fois plus fréquenté que les seconds, SamaGames, Erisium et FantaBobWorld, qui stagnent une centaine de membres (on exclut Ascentia, qui accepte les versions crackées).

À ce sujet, on peut transposer une branche du transnationalisme, un courant des Relations Internationales, dans l’environnement des serveurs mini-jeux. Il théorise que dans un système reliant plusieurs acteurs (dans son cas, des États, dans le notre, des serveurs) entre eux, l’hegemon, le dominant, exerce par sa seule position prépondérante, une action contraignante vis-à-vis des autres acteurs. Cette action est totalement involontaire et il ne s’en rend lui-même pas compte. Dans notre cas, cette action naturelle est la « monopolisation » des joueurs par le serveur. Un mécanisme qui s’explique davantage par la frilosité des joueurs à aller sur de plus petits serveurs où ils craignent d’attendre plus longtemps avant de trouver des adversaires que par une quelconque malveillance de la part de l’administration de ces serveurs.

Si le concept d’hegemon est intéressant, c’est non seulement pour cette pression contraignante mais involontaire, mais également parce qu’il évoque le fardeau de cette position pour quiconque l’exerce. Loin de verser dans le sentimentalisme, un constat s’impose : l’administration des gros serveurs est devenue professionnelle, nécessitant une énergie, des compétences et un temps inédits. Pour être plus clair, être hegemon, c’est avoir une responsabilité. Cette responsabilité est celle des administrateurs de serveur face à leurs joueurs et cet engagement, aussi éprouvant soit-il, de consolider leur serveur. Cette tâche dessert non seulement leur propre communauté, mais aussi le « monde » des serveurs mini-jeux en général, qui est ainsi assuré d’avoir toujours un pilier sur lequel se baser.

À l’inverse, FantaBobWorld et SamaGames, malgré des débuts prometteurs et une communication bien huilée, perdent rapidement des membres quelques semaines après leur ouverture.

Innovation & lassitude

Contrairement aux serveurs RP, dont la durée de vie dépend en grande partie de l’implication de sa communauté, de serveurs factions, qui se basent sur un unique système aux multiples possibilités, les serveurs mini-jeux reposent sur la gamme de mini-jeux qu’ils proposent. Cela oblige les serveurs à innover pour se démarquer. Cette innovation est elle-même le produit de deux facteurs : un facteur humain et un facteur technique.

La conception d’un mini-jeu n’est pas le fait d’une seule personne. Elle nécessite une idée originale, des spécialistes en game design pour donner du volume à cette idée, des builders pour construire des arènes, des développeurs pour introduire les mécaniques du jeu dans Minecraft… Alors que les mini-jeux d’il y a quelques années étaient relativement simples, tant dans leur concept que dans leur réalisation technique, la concurrence entre serveurs pousse ces derniers à trouver de nouvelles idées, plus folles les unes que les autres.

Ces innovations ne sont pas seulement le fruit d’esprits féconds et pleins de bonnes idées : si elles aboutissent, c’est également grâce à une équipe technique qui se professionnalise, qui a à sa disposition des outils efficaces pour manipuler un jeu de plus en plus modulable (notamment grâce aux Resource Packs intégrés). Pour s’en rendre compte, il suffit de comparer les premiers mini-jeux d’Hypixel à ses créations les plus récentes. D’un côté, un simple Paintball avec des boules de neige, de l’autre, une course de karts décorés avec des items à activer en cours de partie. Cette amélioration des moyens techniques permet donc aux concepteurs de mini-jeux de laisser parler davantage leur créativité.

Avec une création constante de mini-jeux, les serveurs semblent pouvoir innover suffisamment pour ne pas lasser leurs joueurs. Néanmoins, cette innovation ne peut se faire, on l’a vu, qu’avec des moyens techniques et humains un tant soit peu conséquents.


Au-delà de ces considérations évolutives, les serveurs mini-jeux peuvent compter sur des classiques. Entre l’UHC (et toutes ses déclinaisons), les Fallen Kingdoms et tous ces mini-jeux plus ou moins dérivés de concepts identiques, certaines options semblent être des valeurs sûres. Des jeux auxquels la communauté est habituée depuis des années et dont le potentiel semble infini, sa durée de vie étant sans doute équivalente à celle du jeu Minecraft lui-même.

Les serveurs mini-jeux ont donc identifié des classiques qui fonctionnent. À première vue, se reposer sur ces jeux pour stabiliser le genre peut sembler positif. Et s’ils permettent effectivement de mettre tout le monde d’accord, il est indispensable de ne pas tomber dans une généralisation de ces jeux. En effet, si tous les serveurs commencent à proposer les mêmes mini-jeux, ils courent tout droit vers une double homogénéisation. Tout d’abord, cela réduirait l’offre des serveurs mini-jeux et aboutirait à terme à des serveurs tous identiques, sans variété, dans un esprit qui serait donc l’inverse de celui des serveurs mini-jeux.

Dès lors, cette standardisation des serveurs sur un unique modèle ne leur permettra de se distinguer que via la taille de leur communauté. Et, on l’a vu, les joueurs se dirigent naturellement vers les serveurs les plus peuplés pour ne pas attendre entre chaque partie. À terme, ce processus pourrait aboutir à la fermeture des serveurs de taille moyenne au profit de quelques serveurs « géants ». Serait-ce une mauvaise chose ? À vous de voir. Dans tous les cas, même si les classiques ont parfois plus de succès que les mini-jeux innovants, il est indispensable que les serveurs mini-jeux continuent à inventer de nouveaux concepts, pour assurer la variété et la diversité qui caractéristiques de ce type de serveur.

Un environnement communautaire particulier

Les serveurs mini-jeux ont une communauté assez spéciale, sans commune mesure avec ce à quoi les autres types de serveurs sont confrontés. Cette communauté se caractérise en premier lieu par sa taille : les serveurs mini-jeux ont vocation à accueillir une communauté souvent volumineuse, afin que les joueurs puissent trouver sans mal des partenaires, quel que soit le mini-jeu. Un fragment, quoique non négligeable par ses effets, de cette communauté voit davantage le serveur qu’il visite comme un objet de consommation, voguant de serveur en serveur, plutôt que comme un serveur abritant une communauté dans laquelle il peut s’intégrer durablement. Il faut dire que, si les serveurs mini-jeux peuvent effectivement créer du lien social avec des systèmes comme les guildes, il est moins systématique que sur d’autres types de serveurs, comme les serveurs RP, où une intégration communautaire est quasi-systématique.

Il est évidemment indéniable que chaque serveur a une communauté extrêmement soudée, en témoignent par exemple les forums d’Hypixel avec 800 000 membres. Néanmoins, cette communauté massive et parfois peu attachée au serveur pose de réels problèmes d’encadrement et de gestion.

Nombre de joueurs uniques d’un serveur en comparaison avec le nombre de membres sur son forum. De telles disparités illustrent le faible nombre de joueurs s’investissant dans un serveur mini-jeux.


Nous parlions plus haut de « colonne vertébrale » pour parler de l’équipe d’un serveur. Car en plus de maintenir celui-ci à l’équilibre, c’est également son centre nerveux. Elle est la garante du fonctionnement d’un édifice techniquement et humainement complexe à gérer, à plus forte raison dans le cas de gros serveurs. Dans tous les cas, maintenir une équipe compétente, volontaire et motivée est nécessaire. Même à court terme, des effectifs réduits, mal formés ou peu harmonieux provoquent la ruine d’un serveur. C’est pour cela que tant de petits serveurs ferment : l’originalité de ses mini-jeux et les prouesses techniques de ses développeurs sont certes importantes pour un serveur, mais la cohésion et l’efficacité de son équipe le sont tout autant, à moyen et à long terme.

Des conflits internes ou le délitement de la communauté sont autant de risques auquel s’expose un serveur qui négligerait de s’entourer d’une équipe solide. Solide, donc, mais aussi polyvalente. Des concepteurs et des développeurs ne suffisent pas : il faut bien évidemment une équipe de modération et de helpers pour encadrer la communauté, mais aussi d’autres rôles qui peuvent sembler plus accessoires mais sont indispensables sur le long terme. Des graphistes pour embellir le site du serveur. Des builders pour concevoir le hub et les arènes. Un community manager et une équipe d’animation pour faire vivre le serveur. Des rédacteurs pour créer de la documentation et communiquer les actualités. Et enfin, les administrateurs. Leur rôle est souvent difficile, parfois mal considéré et rarement rémunéré. Pourtant, ce sont eux, avec d’éventuels « officiers » (chefs d’équipe, responsables), qui font qu’une équipe s’agrège, eux qui font les bons choix de recrutement et donnent de leur personne pour la stabilité du serveur.

J’entends de plus souvent dire « Je veux être admin pour avoir tous les droits sur un serveur » ou « Je veux être modo pour faire des admin series ». Si vous vous engagez pour ces raisons, vous ne tiendrez jamais longtemps. Le principe de ces rôles, c’est de s’investir pour une communauté, pas de flatter l’égo de qui que ce soit. Un serveur a besoin de personnes prêtes à s’engager pour lui, pas de joueurs qui voient en lui une étape de leur « carrière » ou un simple passe-temps innocent.

Finalement, la prépondérance de « gros » serveurs mini-jeux assure à ce genre une base solide qui est la garante de sa perpétuation à long terme. La domination de ces serveurs rend toutefois difficile l’émergence de nouveaux venus, qui peinent à trouver leur public. Cette situation de prépondérance d’un petit nombre est-elle une mauvaise chose pour les amateurs de mini-jeux ? Pas tant que ces serveurs continuent à innover et offrent un service de qualité à leurs joueurs

Toutefois, l’ensemble des serveurs mini-jeux doit faire face à plusieurs défis : ne pas se reposer uniquement sur des ultra-classiques (coucou l’UHC) pour maintenir la variété qui fait la richesse des serveurs mini-jeux, et gérer correctement la communauté particulière qu’ils attirent.

Ces défis doivent être relevés par leurs équipes, bien évidemment, mais la communauté a son rôle à jouer : investissez-vous dans les serveurs que vous aimez, peu importe leur taille. Intégrez une équipe, créez des projets… Et si les « gros » serveurs ne vous conviennent pas, ne vous contentez pas de râler en regrettant je ne sais quelle décadence : cherchez-en d’autres, plus à votre convenance, parlez d’eux et engagez-vous pour eux. Les serveurs mini-jeux ont ceci de formidable que leur communauté est leur clé de voûte.

Le futur des serveurs mini-jeux est radieux et le genre ne semble pas prêt de s’éteindre. Mais vous, la communauté, êtes les garants de leur pérennité.

Sources & Webographie :

  • zyuiop, Servers Tracker [en ligne] [consulté le 16 février 2017]. Disponible sur https://data.zyuiop.net
  • Sylfaen, “Interview de Chekaviah”, Minecraft-France [en ligne], 3 octobre 2016 [consulté le 16 février 2017]. Disponible sur : https://www.minecraft-france.fr/interview-chekaviah/
  • Ferocimo, “Manifeste sur la qualité des serveurs”, I, III, V, jeuxvideo.com [en ligne], 15 septembre 2013 [consulté le 16 février 2017]. Disponible sur : http://www.jeuxvideo.com/forums/1-24777-3900302-1-0-1-0-manifeste-sur-la-qualite-des-serveurs.htm
  • Nausicaah, “Chiffres en vrac sur l’équipe d’Epicube”, in Tart’ & Scriptiones (dir.) Gazette d’Epicube, Epicube [en ligne], 15 octobre 2016 [consulté le 16 février 2017]. Disponible sur : https://epicube.fr/article/gazette-epicube-7
  • Hypixel, “Jobs”, Hypixel [en ligne] [consulté le 16 février 2016]. Disponible sur : https://hypixel.net/jobs/
  • TJ McKeown, Hegemony in International Relations, Oxford, EOLSS, 2009, II

Image de Une réalisée par GreenLenux.

A propos de SpookyPowa

Knowledge is Power !

Ceci vous intéresse peut être

Minecraft rassemble-t-il les Hommes ?

Dans Minecraft, il existe une possibilité : jouer en multijoueur. Ce multijoueur, il vous fait jouer ensemble, avec des gens à plusieurs centaines de kilomètres, voire plusieurs milliers, et pourtant, peut on dire que Minecraft rassemble réellement les joueurs ?

13 commentaires

  1. : comme tu l’as dit, des services permettant le boosting existent, donc c’est qu’il y a une utilité à ces pratiques. En l’occurence, à montrer que ces serveurs surpassent leurs concurrents. Un avantage utile vu que le “marche” se professionnalise. Et aussi pour inciter des joueurs à venir sur leur serveur.

    Dans tous les cas, pour les serveurs cracks, difficile d’avoir des chiffres viables. C’est pour cela que j’ai préféré ne pas m’avancer sur ce sujet.

  2. Les serveurs peuvent “boost” leur nombre de connectés ?
    J’avoue ne pas en voir l’intérêt pour ces serveurs du moins !
    Je signale aussi que des serveurs premiums peuvent très bien faire la même chose ! Avec des services tel que McLeaks il est très très simple de se procurer un compte premium gratuitement et de façon “presque” illimitée !
  3. : difficile d’inclure ces serveurs. Étant donné qu’ils acceptent des cracks, ils peuvent gonfler leur nombre de joueurs et ont, dans tous les cas, une audience bien plus large que ceux acceptant uniquement les versions officielles.

    Pour SamaGames, j’ignore s’il y a une raison précise, mais il est clair qu’ils sont entrés dans une sorte de cercle vicieux qui rend difficile tout retour sur la scène francophone.

  4. Salutations,

    Je trouve cela dommage d’exclure les serveurs tel que FunCraft ou BadBlock.

    Pour le premier celui-ci dépasse les 10 000 joueurs ces derniers temps quand le second arrive à obtenir jusqu’à 5000 connectés durant le week-end. Malgré une stabilité constestable je doute qu’ils soient à exclure de cette façon.
    FunCraft affiche désormais dans son Motd (description dans votre liste de serveurs) le nombre de comptes Premium qui y sont connectés. Rien qu’avec ces comptes Premiums FunCraft dépasse le nombre de joueurs actuel d’Epicube (au passage la fréquentation d’Epicube est en baisse ces derniers mois je trouve, peut être au profit des serveurs acceptant les versions cracks ?).

    Concernant SamaGames je pense que les raisons de sa désuétude peuvent facilement être mise en avant.
    Comme c’est indiqué dans cet article l’administration est quelque chose qui se professionnalise depuis un moment déjà dans la communauté Minecraftienne francophone. SamaGames a fait quelques choix ou même quelques erreurs qui ont entraîné progressivement le serveur vers le bas.

    Petite anecdote, avec quelques amis nous étions sur un des mini-jeux lorsque l’un d’entre nous a utilisé un des kits qui lui permettait de “fly” grâce à un usebug. Voulant report le problème j’ai contacté un Modérateur sur le TeamSpeak, celui-ci est arrivé et a banni mon ami pour “Cheat” alors qu’on voulait juste lui indiquer le problème. Suite à cela nous avons discuté avec ce même modérateur sur TeamSpeak qui nous a expliqué que le problème existait depuis un moment et qu’il serait résolu un jour. Vis à vis de la gestion il aurait été facile à un Admin/Dev de bloquer le kit jusqu’à “réparation”, ne rendant pas le jeu obsolète.
    Depuis je n’ai pas cherché à savoir si le problème avait été résolu ou pas, désolé !

    SamaGames est donc en ce moment un exemple de mauvaise gestion à mon goût, dernièrement ils ont sorti des nouveautés, pourquoi faire cela sachant que la communauté n’est plus là ? Pourquoi ne pas essayer de repartir sur des bases saines plutôt que de continuer dans le mur ?

    Pour ce qui est de FantaBobWorld leur cas n’est pas similaire à SamaGames, ils ont ces derniers temps un nombre de connectés tout à fait respectable ! Peut être que la communication n’est pas suffisante, peut être que le “marché” est déjà trop occupé par d’autres concurrents ou bien est-ce parce que certaines options dans certains mini-jeux ne sont pas les plus “optimisées” ou même est-ce la version du jeu qui bloque la chose ? FTBW et Erisium ont le potentiel à court terme d’arriver à évoluer quant SamaGames doit partir d’un niveau “négatif” …

    Dernier point concernant la professionnalisation du rôle d’Administrateur sur un serveur Minecraft.
    Le fait de pouvoir se dégager un “salaire” ou même de pouvoir vivre de son serveur ne concerne pas que les plus gros serveurs Mini-Jeux, des serveurs de Jeux (PvP/Factions, SkyBlock, Survival, etc …) peuvent, avec beaucoup moins de joueurs que les Mini-Jeux, se dégager un chiffre d’affaires nettement suffisant !
    Beaucoup trop de gens sous estiment les capacités de ces serveurs (Premium ou Crack) !

    Cordialement, Ergail.

  5. @francois_9576 : non, car cela ne rentre pas dans mon sujet. Dans cet article, je cherche à savoir si les serveurs mini-jeux ont encore un avenir, sans m’intéresser aux raisons du succès de ceux qui en sont là aujourd’hui.

    Dans tous les cas, difficile de tirer des conclusions sur la fréquentation liée aux youtubeurs tant le sujet est épineux. Epicube a connu un grand succès grâce à Frigiel, mais la promotion faite en amont par les autres admins laissait déjà présager un succès fulgurant. À cela, on peut opposer FantaBobWorld et SamaGames. Ces deux serveurs ont également bénéficié de la promotion de youtubeurs, mais on voit bien que leur fréquentation est en forte baisse. Je ne pense pas que ce soit dû à une promotion trop faible de la part des youtubeurs en question. À mon avis, c’est surtout que le boost de fréquentation engrangé est temporaire, sur le court terme (encore une raison pour laquelle je n’en parle pas ici). En soi, Epicube a également fini par perdre la couverture de Frigiel. Pour autant, le serveur s’est maintenu à flot, même après le “drama” qui l’a opposé aux admins. Par conséquent, et comme le montrent les graphiques de l’article, le “boost youtubeur” n’est pas si significatif que ça à long terme.

    Le graphique de FantaBobWorld est en effet coupé. Néanmoins, la partie coupée (les données sont malheureusement indisponibles) n’est pas celle qui m’intéressait : je voulais simplement illustrer la chute rapide de la fréquentation peu après l’ouverture. Autrement, le serveur est à une fréquentation relativement stable.

  6. Il y a des choses très intéressantes dans cet article, mais il manque à mon sens une très grosse partie du sujet qui est la promotion par les youtubers. En effet, pour avoir participé au staff de deux serveurs minecraft, j’ai pu constater que les jeux qui marchent, ce sont ceux ou vont les youtubers, et ceux qui ne marchent pas, ce sont ceux ou ils n’y vont pas. Ainsi, le 2eme jeu le plus joué sur Fantabobworld est le Vampire, qui a bénéficié d’une promotion assez importante avec l’équipe d’Aventure.
    Autre exemple, Erisium qui est un serveur très récent est actuellement au coude a coude avec Fantabobworld pour la place de 2eme serveur premium français, et ce, car ses admins sont des youtubers actifs sur leur serveur, et les jeux qui marchent sont ceux qui sont présentés en vidéo et en Stream.
    Du coup, je suis pas d’accord avec l’analyse faite à propos de Samagames, qui est présenté comme vidé de ses joueurs simplement car il y avait epicube au dessus. Le soucis, c’est que le youtuber qui est administrateur ne fait plus de vidéos dessus et presque aucun youtuber non plus. Samagames avait presque retrouvé sa fréquentation initiale avec le doublerunner, jeu qui n’a été repris que sur relaxcube, qui etait un serveur de plus faible fréquentation à l’époque, mais vu que tous les youtubers allaient sur relaxcube et plus du tout sur samagames, ça a réussi à vider presque complètement ce serveur.
    Sinon, moyen, le fait de mettre le graphique de fantabobworld qui s’arrête mi-juin et de tirer des conclusions sur des données qui ont plus de 6 mois.
  7. De toutes façon, touts serveurs ferment un jour donc quand Epicube et Hypixel fermeront (j’espère dans un futur lointain), les plus petits serveurs pourront prendre leurs place
  8. @toto_57 : Merci à tous les deux. :3

    : Encore une fois, si la position dominante des gros serveurs bloque celle des petits, il ne faut pas forcément les en blâmer car cette action ne me semble pas volontaire de leur part. Dans les faits, si les joueurs osaient un peu découvrir de plus petits serveurs qui valent le coup, la situation s’équilibrerait.

    @toto_57 : Effectivement. Et cet effet de lassitude semble assez normal, vu l’âge de Minecraft. Néanmoins, certains serveurs innovent toujours. Quand je vois ce que Hypixel faisait il y a quelques années et ce qu’ils font aujourd’hui, je ne peux que constater un progrès réel. ^^

  9. : Je ne parle de ces serveurs qu’à titre d’exemple, pour illustrer mes propos. Le fait que je mentionne pas Mineplex s’explique d’autant plus par le fait que lesdits exemples se centrent en grande partie sur la communauté francophone. Et tu remarqueras que de ce point de vue-là, je me suis également intéressé à SamaGames, Erisium et FantaBobWorld. Donc non, je ne me base pas sur les deux seuls serveurs que je connais, mais je parle d’eux en début d’article parce que leur nom évoque nécessairement quelque chose pour le lecteur, ce qui n’est pas forcément le cas de Mineplex.

    Alors évidemment, je connais Mineplex et sa taille est démesurée. Cela ne remet toutefois pas en cause mon argumentation et vient même l’illustrer. Dans ce dossier, j’évoque le fait que les plus gros serveurs de chaque communauté (EC et Hypixel), finissaient par cannibaliser (sans que la démarche soit volontaire) les autres. Voici la fréquentation de Mineplex depuis mi-2014 :
    https://data.zyuiop.net/show/eu.mineplex.com/week/1404165600/1488236400
    Ce qu’on constate, c’est bel et bien que la fréquentation de Mineplex chute de façon bien moins spectaculaire que dans le cas d’Hypixel. Et sa fréquentation deux fois moins élevée (dans le meilleur des cas) que celle d’Hypixel va dans ce sens.

  10. Et Mineplex ? Faut se renseigner sur d’autres serveurs, pas uniquement se baser sur 2 serveurs qu’on connaît… -_-
  11. L’article est vraiment de bonne qualité , bien joué à toi SpookyPowa ^^
    Personellement je pense que les serveurs de mini-jeux commencent vraiment à s’essouffler , je peux facilement remarquer ça , car sa fait longtemps que je ne suis plus allé sur un de ce type de serveurs .La solution serait que les serveurs innovent de plus en plus ,mais cela à quand même ces limites.
  12. Franchement super l’article !
    On en voit pas souvent des si longs et si bien rédigés !
    Je suis d’accord avec toi, c’est vrai que les gros GROS serveurs mini-jeux bloquent l’ascension des nouveaux petits serveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *