Datapacks

[Datapack] Sentinel Maker [1.13 – 1.17]

  • Auteur : Silvathor
  • Version de Minecraft : 1.13.2 – 1.14.4 – 1.15.2 – 1.16.5 – 1.17

Lien original

Si vous ĂŞtes habituĂ© Ă  la crĂ©ation de maps aventure, vous avez certainement dĂ©jĂ  Ă©tĂ© confrontĂ© Ă  la personnalisation de mobs. Une opĂ©ration parfois longue et fastidieuse, mais nĂ©cessaire Ă  la qualitĂ© de votre projet. C’est dans l’optique de simplifier en partie cette Ă©tape que Silvathor (dĂ©jĂ  connu pour ses nombreuses autres crĂ©ations) a crĂ©Ă© le datapack Sentinel Maker. Un outil bien pratique qui vous permet, comme son nom l’indique, de rĂ©aliser simplement des sentinelles customisĂ©es qui patrouilleront oĂą vous voudrez !

Concrètement, vous pourrez en quelques commandes, faire apparaitre une entitĂ© de votre choix, qui marchera en ligne droite (nous verrons plus bas comment changer cela). Dès que vous entrerez dans son champ de vision, elle commencera Ă  vous chasser si elle est hostile. C’est donc un système parfait si vous voulez crĂ©er des situations d’infiltrations en tout genre.
NĂ©anmoins, le datapack n’est pas seulement rĂ©servĂ© aux crĂ©atures hostiles : vous pourrez Ă©galement l’utiliser sur des villageois et dĂ©finir leur trajet, pour rendre un village plus vivant par exemple, ou mĂŞme pour crĂ©er des plateformes mobiles

Mais comment utilise-t-on ce datapack ?


Utilisation

Le Maker Mode

Afin d’utiliser les commandes du datapack, il vous faudra d’abord vous attribuer le tag “sentinel.maker” via la commande :

/tag @p add sentinel.maker
  • Une fois cela fait, vous pouvez invoquer n’importe quelle entitĂ©, tant qu’elle comporte le nbt suivant : NoAI:1b,Tags:[“sentinel.entity”] , elle se comportera donc comme une sentinelle. Voici un exemple de mob garde, un squelette avec une Ă©pĂ©e et un casque en maille :
/summon minecraft:skeleton ~ ~ ~ {Rotation:[​0.0f,0.0f],NoAI:1b,Tags:["sentinel.entity"],HandItems:[{id:"minecraft:iron_sword",Count:1},{}],ArmorItems:[{},{},{},{id:"minecraft:chainmail_helmet",Count:1}]}
  • Ensuite, libre Ă  vous de choisir le type d’entitĂ© invoquĂ©e ! Pour cela, je vous conseille de vous renseigner sur les nbt et sur la customisation de mobs…
La sentinelle fraichement invoquée va marcher tout droit

Les balises

FĂ©licitations, votre premier garde est opĂ©rationnel. Enfin… il va se contenter de marcher en ligne, ce qui n’est pas très intĂ©ressant. Silvathor a donc pensĂ© Ă  tout, en implĂ©mentant un système de balises qui permettront Ă  vos sentinelles de tourner Ă  votre guise, et donc d’effectuer n’importe quel trajet !
Pour placer une balise (qui prend la forme d’une particule rouge), vous devrez entrer une simple commande, et elle se positionnera Ă  l’endroit exacte oĂą vous vous trouvez. La valeur placĂ©e Ă  la fin de la commande correspond au degrĂ© de rotation qu’effectuera la sentinelle au moment de passer sur la balise.

Les commandes :

/trigger balise.set set X        (=place une balise qui fera tourner la sentinelle de X° vers la droite)
/trigger balise.set set 90       (=place une balise qui fera tourner la sentinelle de 90° vers la droite)
/trigger balise.set set -90      (=place une balise qui fera tourner la sentinelle de 90° vers la gauche)
  • Une fois vos balises placĂ©es, vos sentinelles tourneront de la manière voulue une fois qu’elles passeront dessus, de quoi crĂ©er des itinĂ©raires complexes ! Si toutefois vous n’ĂŞtes pas satisfait de vos balises, vous pouvez les effacer avec ces commandes :
/trigger balise.kill          (= détruit la balise la plus proche)
/trigger balise.kill set 50   (= détruit toutes les balises dans un diamètre de 50 blocks)
Tutoriel de l’auteur

Les plateformes mobiles

Le datapack possède une autre application intĂ©ressante : la crĂ©ation de plateformes mobiles. Une fois invoquĂ©es, elles apparaitront sous forme de boite de shulker, sur lesquelles vous pourrait bien sĂ»r monter ! MĂŞme si elles ne sont pas du mĂŞme type d’entitĂ© que les mobs que nous avons vu prĂ©cĂ©demment, les balises auront le mĂŞme effet de rotations sur elles ! Pour les faires apparaitre, entrez cette commande :

/summon minecraft:armor_stand ~ ~-0.5 ~ {Rotation:[​0.0f,0.0f],Tags:["sentinel.entity","sentinel.blindness","sentinel.NoGravity"],Invisible:true,Small:true,Marker:true,Passengers:[{id:"shulker",NoAI:1,Color:0b}]}

Configuration

Le datapack possède plusieurs options de configuration, qui vous seront bien utiles si vous vous lancez dans la crĂ©ation d’une map utilisant les sentinelles :

  • DĂ©sactiver la configuration de score :
/scoreboard objectives setdisplay sidebar sentinel.config
  • Changer le temps que prendront les sentinelles Ă  vous oublier :
/scoreboard players set time.calm_down sentinel.config X (0 ou plus)
  • Changer le temps que prendront les sentinelles Ă  vous repĂ©rer si vous vous tenez devant elles :
/scoreboard players set time.spotted sentinel.config X (0 ou plus)
  • Mettre la gravitĂ© Ă  0 pour la dĂ©sactiver ou Ă  1 pour l’activer (vous pouvez aussi utiliser le tag sentinel.NoGravity pour dĂ©sactiver la gravitĂ© des sentinelles) :
/scoreboard players set sentinel.gravity sentinel.config X (0 ou 1)
  • Vous pouvez Ă©galement appliquer le tag sentinel.blindness Ă  votre sentinelle pour empĂŞcher que celle-ci ne dĂ©tecte les joueurs.
  • La fonction “sentinel.spotted” peut ĂŞtre changĂ©e dans les fichiers du datapack pour changer le comportement de la sentinelle Ă  l’Ă©gard des joueurs.

Attention

Une fois l’utilisation du datapack terminĂ©e, vous pouvez vous enlever le tag sentinel.maker. Vous ne pourrez donc plus utiliser les commandes vu ci-dessus, et vous ne verrez plus les balises. C’est la vision qu’aura un joueur de votre future map !

VidĂ©o de prĂ©sentation et d’explication de l’auteur

Téléchargement

Datapack :

[1.13 – 1.14 – 1.15 – 1.16 – 1.17] Sentinel Maker

Comment installer un datapack sur Minecraft ?



Commencez par télécharger le datapack puis trouvez votre dossier .minecraft

• Windows : Allez dans le menu Démarrer, puis rendez-vous dans Exécuter. Sinon, faites Touche Windows + R. Ensuite, tapez %appdata% dans la barre de recherche, puis allez dans le dossier .minecraft.
• Linux : Appuyez en même temps sur ALT + F2. Vous devriez normalement avoir votre .minecraft.
Si vous ne le voyez pas, activez les dossiers cachés avec la combinaison CTRL + H.
• Mac : Votre dossier minecraft se trouve dans Utilisateur > Bibliothèque > Application Support. Si vous ne trouvez pas Application Support, faites Finder > Barre des menus : Aller + Maintenir ALT > Bibliothèque.

Ouvrez le dossier saves et trouvez-y le sous-dossier correspondant à votre map. Vous pouvez alors glisser le datapack dans datapacks.
Lancez le jeu, et amusez-vous bien !

GeoCobra

Mapmaker, écrivain amateur, joueur de Minecraft depuis 2013... Ah oui, et rédacteur chez Minecraft-France !

Articles similaires

Abonnez-vous
Prévenez moi :
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page