Astuces

[Astuce] Gestion de la faim et de la régénération

La faim est un aspect de Minecraft bien plus complexe qu’il n’y paraît, mais qu’il est tout à fait essentiel de comprendre. Ces dix icônes de jarrets apparut en bêta 1.8 (septembre 2011) conditionnent depuis lors certaines capacités nécessaires à votre survie comme la régénération de vie ou bien la possibilité de courir. La nourriture permet de recharger cette jauge, mais elle est chère, rare en début de partie et, les cultures, l’élevage, prennent beaucoup de temps de jeu. Aussi, face à l’Ender Dragon, se gaver de potion ne suffira pas. Il y a une manière de se nourrir dans Minecraft.

Avec cet article, je vous propose d’optimiser votre restauration avec des principes simples pour la consommation de vos aliments. Rien de révolutionnaire, mais c’est également le moment de s’attarder sur un des aspects techniques du jeu, et pas des moindres, puisque nous allons parler de la régénération.

dividerminecraftfranceSous le capot

Lorsque votre niveau de nourriture représenté par cette unique jauge (en haut à droite de votre indicateur d’expérience) se vide, vous perdez des capacités que nous étudierons en détail un peu plus tard dans l’article. La jauge de nourriture en elle-même est composée de 20 points pour 10 jarrets affichés, soit 1 jarret représentant 2 points par ses deux moitiés. Pour la remplir, vous ingérez de la nourriture qui vous rend un nombre fixe de ces points selon son type. Une cotte de porc restaure ainsi 8 points (4 jarrets) de niveau de nourriture tandis qu’une pomme dorée en rend 4 (2 jarrets). Cette jauge de faim est en réalité votre réserve de nourriture et non la totalité de vos ressources. C’est la partie émergée de l’iceberg. Quand elle s’épuise par vos actions, c’est comme si vous veniez de tomber sur les réserves d’essence de la voiture, peu avant la panne sèche.

quand la saturation est vide, les jarrets rebondissent
On voir les jarrets rebondir, car la saturation est vide.

Un autre indicateur, très discret, nommé niveau de saturation est quant à lui, votre véritable préoccupation, votre grand réservoir, la partie immergée de l’iceberg. Vous vous êtes sûrement déjà demandé pourquoi les jarrets de la barre de nourriture rebondissaient de temps à autre, eh bien c’est justement l’indicateur qui vous informe que votre niveau de saturation est vide de ses 20 points. Chaque fois que vous faites une action, c’est le niveau de saturation qui va réduire et qui une fois vide va céder sa charge à votre niveau de nourriture qui va réduire à son tour. Vous épuisez l’un, puis l’autre, strictement. Alors comment éviter la panne sèche ? En vous nourrissant, toujours. Pour reprendre les mêmes exemples, la cotte de porc restaure 12,8 points de saturation et la pomme d’or 9,6. Les nombres sont maintenant à virgule étant donné que ces opérations se font “sous le capot”, mais leur impact sur le jeu est bien réel. Vous comprenez maintenant sans doute mieux pourquoi votre nourriture recommence à baisser plus rapidement lorsque vous vous contentez de petits aliments et qu’au contraire elle reste pleine longtemps quand vous ingérer des viandes cuites.

Vous avez à présent les bases, mais il nous reste encore deux indicateurs relatifs à la faim à étudier, cette fois totalement invisibles. Ils ont la particularité d’augmenter jusqu’à un certain seuil et de redescendre à 0 une fois qu’il est atteint pour ensuite reprendre immédiatement la montée. C’est à ce moment précis où ils retombent qu’ils agissent sur les autres niveaux.

Le niveau d’épuisement est difficilement calculable puisqu’il est la somme de beaucoup d’actions que vous faites dans le jeu. Un saut va par exemple augmenter ce niveau de 0,05 point. Une fois que ce niveau atteint 4, il retombe donc à 0 et procède à cet instant à la perte d’un point de niveau de saturation (ou de niveau de nourriture si votre saturation est déjà vide). Vous perdez donc 1 point de saturation pour vingt sauts, dix blocs courus ou dégâts subis ou encore pour deux cents blocs détruits (une liste des actions du jeu et de l’augmentation du niveau d’épuisement engendré est consultable ci-dessous). Ça descend très vite !

Tableau d'épuisement

ActionsAugmentation du niveau d'épuisement
Marcher 1 bloc0
Marcher accroupis 1 bloc0
Courir 1 bloc0,1
Casser 1 bloc0,005
Nager 1 bloc0,01
Sauter 1 fois0,05
Sauter 1 fois en courant0,2
Attaquer 1 coup0,1
Subir 1 dégât0,1

La dernière jauge que nous allons étudier est le compteur de faim. Il augmente constamment (de 1 toutes les 0,05 de seconde) lorsque votre niveau de nourriture est à 0 ou est supérieur à 17. Dans le premier cas, il vous retire un point de vie à chaque fois qu’il atteint 80 points et dans le second il vous en rend un. Pour l’arrêter, il vaut faut sortir de ces intervalles. Vous l’avez compris, c’est lui qui conditionne votre régénération — et votre agonie.

dividerminecraftfranceMangez, bougez !

Faisons donc maintenant un petit point sur la question d’une alimentation équilibrée. Un joueur qui se contente d’engloutir des cottes de porc n’est plus futé qu’un croqueur de carottes. Bien se nourrir dans Minecraft, c’est une question d’optimisation de la faim.

Vous aurez compris qu’il est essentiel de remplir son niveau de saturation, mais seulement, il y a un os : vous ne pouvez manger que lorsque votre niveau de nourriture est déjà entamé ; vous ne pouvez mettre de l’essence que lorsque vous êtes sur la réserve. Autre subtilité : le niveau de saturation ne peut dépasser celui de nourriture. Si vous avec 12 points de nourriture, votre saturation ne peut excéder 12 points. Il est donc important qu’une fois le moment venu de faire le plein, ce soit bien fait et en deux étapes. Sinon il vous faudra attendre d’avoir faim à nouveau.

Certains aliments — et la carotte d’or est le parfait exemple — remplissent peu le niveau de nourriture et beaucoup le niveau de saturation. Ainsi, si vous consommez une carotte d’or (restaure 6 points de nourriture et 14,4 de saturation) alors que vous n’avez que 2 points de nourriture, vous passerez à 8 points de nourriture mais ne profiterez pas des 14,4 de saturation, seulement de 8. C’est une perte énorme ! La technique est donc — quand vous avez très faim — de vous remplir l’estomac avec des aliments qui restaurent de la nourriture (jusqu’à avoir quasiment rempli le niveau de nourriture, mais pas totalement) et de terminer avec des aliments qui restaurent beaucoup la saturation. Quand vous avez peu faim, il suffit de manger un aliment qui restaure beaucoup de saturation.

Le ragout de lapin (restaure 10 points de nourriture et 12 de saturation) est un plat très équilibré puisque si vous n’êtes pas trop épuisé, il vous restaure d’un trait la nourriture et la restauration. La pomme dorée (restaure 4 points de nourriture et 9,6 de saturation) n’est en revanche à prendre que si votre niveau de nourriture est déjà haut, sinon c’est du gâchis pour les points de saturation. Il vous faut donc penser à des aliments comme les parts de gâteaux (qui ont un bon rapport coût/nourriture) pour vous remplir l’estomac et terminer par la pomme dorée afin de profiter de tous ses bienfaits.

Vous trouverez sur cette page du wiki Minecraft un tableau listant tous les aliments et ce que vous devez savoir à leur sujet pour optimiser vos collations.
quand on a faim de poisson-globe, on s'empoisonne
Quelque soit votre faim, ne mangez jamais de poisson-globe !

Aussi, n’oubliez pas que question nourriture et rassasiement, certains aliments sont toxiques et vous infligent l’effet “Faim” — voire pire. Pendant l’empoissonnement, le niveau d’épuisement augmente ainsi de 0,1 par seconde et par niveau d’effet : il faut faire l’opération [0,1 x nombre de secondes x nombre de niveaux] pour calculer les pertes engendrées. Par exemple, le niveau d’épuisement augmente de 0,2 pour 1 seconde d’effet au niveau 2, de 0,4 pour 2 secondes au niveau 2, de 0,06 pour 2 secondes au niveau 3. Cela donne 3 points en plus pour le niveau d’épuisement à la suite d’une intoxication alimentaire de poulet cru ou de chaire putrifiée (30 secondes avec effet niveau 1) et 4,5 en plus pour intoxication alimentaire de poisson-globe (15 secondes avec effet niveau 3 en plus d’autres malus qui vous mettent à genoux en 5 secondes). Cela sachant que le poulet a 30% de chances de vous intoxiquer, ce qui est peu, mais qu’avec la chair putréfiée (80%) et le poisson globe (100%), c’est (quasiment) à tous les coups. En étant empoissonné, oui vous regagnez de la vie, mais peu : les niveaux de saturation et faim baissent si vite que vous restez en grand danger.

dividerminecraftfranceLes heurs de la faim

Nous allons terminer ce billet par quelques explications sur les conséquences de la faim, ce qui vous attend si vous ne vous alimentez pas correctement. Ces malheurs ne concernent pas les joueurs en partie avec le mode de difficulté “Paisible”. En effet, ce mode annule tous les mécanismes de la faim, si bien que le niveau de nourriture ne baisse jamais. Une fois votre niveau de saturation entièrement consommé, les jarrets vont se mettre à rebondir et vous saurez à ce moment-là que vous êtes sur la réserve et que chaque action autre que marcher vous rapproche du seuil critique. Le seuil critique, c’est l’épuisement total de votre niveau de nourriture, quand tous les jarrets sont entièrement noirs. Vous commencez alors à perdre de la vie !

Bien avant d’en arriver à cet extrême, parlons de la régénération conditionnée le compteur de faim. Si vous avez un niveau de saturation blindé, ou que vous n’en avez plus mais que vous en avez au moins 17 point de nourriture, le compteur se lance dans ce que l’on va appeler le “mécanisme de régénération”, soit vous rendre un point de vie toutes les 4 secondes. Quand votre niveau de nourriture baisse à 17 ou en-dessous, vous n’avez plus de régénération. Lorsque vous atteignez 6 points de nourriture, vous ne pouvez plus courir et enfin à 0 point, le compteur se relance dans le “mécanisme de l’agonie” — stylé non ? — et là vous perdez un point de vie toutes les 4 secondes. En mode de difficulté “Facile”, vous pouvez tomber jusqu’à 10 points de vie de cette manière, jusqu’à 1 pour le mode “Normal” et jusqu’à 0 pour le mode “Difficile” ou “Hardcore”… vous mourez d’atroces maux de ventre.

Maintenant, vous êtes briefés sur la gestion de la nourriture, à vous de jouer ! N’hésitez pas à partager vos éventuelles astuces et remarques en commentaires.

[Astuce] Gestion de la faim et de la régénération
5(100%) 8 votes

Tags

Happlay

Rédacteur passionné par Minecraft, au service de la communauté !

Article similaire

4
Rédiger une réponse...

avatar
  Abonnez-vous  
Commentaires récents Commentaires ancients Les mieux notés
Prévenez moi :
alexandry1702
Invité
alexandry1702

Superbe article.

Gouel69
Invité
Gouel69

bien que je joue (peu) depuis des années je ne connaissais pas ces subtilités sur la saturation.
Merci pour l’article!

LeRoiDesKiwis
Invité
LeRoiDesKiwis

Je crois que depuis la 1.9 la régénération c’est plus rapide

A lire également

Close
Close
Close