Accueil / Textes RP / [Texte RP] Piégé dans Minecraft – épisode 4

[Texte RP] Piégé dans Minecraft – épisode 4

[Texte RP] Piégé dans Minecraft – épisode 4
5(100%) 5 votes

Chapitre III · Chapitre IV : le deuxième cristal

Les monstres patrouillaient autour de la hutte dans un rayon de cent blocs. Ils devaient être une vingtaine. Mal armés et déconcentrés, ils faisaient de piètres adversaires.

– Tu vois les deux patrouilleurs qui arrivent vers nous, chuchota Trois ?

– Oui, je les vois.

– Nous allons les attaquer dans le dos une fois qu’ils auront dépassé notre position.

Les deux patrouilleurs avançaient sans se douter que deux étrangers étaient cachés dans des buissons, et que leur dernière heure allait sonner.

Vingt blocs, quinze, dix, cinq, quatre, trois, deux, un, zéro. Les deux monstres venaient de dépasser Trois et Thomas.

Les deux hommes sortirent de leur cachette sans bruit, dégainèrent leurs épées sans bruit et transpercèrent le ventre des zombies. Les deux abominations tombèrent à terre en laissant échapper un dernier gémissement.

– Deux de moins, plus qu’une petite vingtaine.

– Plus que ? C’est un bien grand mot, je sais à peine me battre.

– Tout va bien se passer, ne t’inquiète pas, dit Trois sur un ton confiant.

Les deux aventuriers avancèrent sous le couvert des arbres pour ne pas se faire remarquer. Ils n’étaient plus qu’à cinquante blocs de la hutte. Il était maintenant possible d’analyser la situation en détail. Il y avait exactement dix-sept créatures, sept zombies, cinq squelettes et cinq araignées. Seulement huit d’entre elles étaient à l’extérieur de la hutte. Et la moitié des huit monstres présents à l’extérieur était actuellement à l’arrière de la hutte. La situation était parfaite pour une attaque surprise.

– À trois on saute par-dessus les broussailles et on attaque les quatre monstres devant la hutte.

– Euh quoi à trois ? Maintenant là, sans plan ?

– Un, deux, TROIS.

Trois sauta le premier des buissons suivi de près par Thomas.

– POUR LE MONDE DES VIVANTS !

Les monstres surpris se regardèrent ne sachant que faire.

Trois fit tournoyer son épée en criant, Thomas suivait l’allure de son compagnon avec grande peine. La distance les séparant de la hutte fondait comme neige au soleil. Trois fit une dernière emjambée et trancha net la tête d’un squelette. Un autre mouvement d’épée, fluide et gracieux vint couper un zombie en deux morceaux au niveau du bassin. Les coups d’épée volaient, Trois exécutait une danse mortelle. En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, les quatre monstres étaient étalés face contre terre. Les autres ayant entendu du bruit vinrent au pas de course, voir ce qui causait un tel raffut. À peine eurent-ils passé le coin de la bâtisse que deux épées s’abattirent sur leur nuque. Thomas para l’épée du troisième monstre et enchaîna avec un coup de taille qui traversa la peau, la chair et les organes putréfiés du zombie. En à peine deux minutes, la moitié des défenseurs de la sorcière venaient de perdre la vie.

– Maintenant finissons-en, s’exclama Trois.

Il enfonça la porte avec son pied, cette dernière craqua sous l’impact et explosa en plusieurs morceaux. Ces monstres-ci plus nombreux opposèrent un résistance plus farouche, mais le résultat final fut le même. Au bout de trois petites minutes, ils avaient tous rendu leur dernier soupir.

Waou, c’était fou, dit Thomas encore sous le choc. Vous vous battez comme un dieu.

– Ce n’est pas fini, nous devons encore récupérer le cristal et nous rendre dans le nether.

Un escalier permettait de descendre d’un étage. À l’étage inférieur se trouvait la sorcière. La pièce était gigantesque, elle devait bien faire trente blocs sur trente. Au centre de celle-ci, la sorcière remuait son chaudron. Et au fond se trouvait le cristal, brillant de mille feux sur une étagère.

– Qui est là ! J’avais demandé que l’on ne me dérange pas, cria la sorcière.

– La mort, déclara Trois sur un ton sans émotion.

La sorcière se retourna, son visage était abominable. Une verrue grosse comme la moitié d’un poing occupait la moitié de son nez. Et une balafre lui traversait le visage. À ces mots, rapide comme l’éclair, elle attrapa son bâton et le pointa vers ses adversaires.

C’est moi qui vais vous tuer, hurla d’un rire démoniaque la sorcière.

Un éclair sortit du bâton et manqua de peu Thomas. Un trou gros comme une main se trouvait au niveau de l’impact de l’éclair. Trois s’élança sur la sorcière, son épée en avant. Thomas était pétrifié devant le combat. Trois et la sorcière se rendait coup pour coup. Malgré son âge cette dernière ne semblait pas faiblir. Chaque fois que Trois frappait, la sorcière paraît. Le combat sembla durer une éternité, la danse macabre n’avait plus de fin. Jusqu’à cet instant où le bâton après une énième parade, se brisa en deux. La tête de la sorcière roula sur le sol, après la fin de l’enchaînement de Trois. Thomas n’avait pas bougé.

J’ai cru que ça ne finirait jamais, déclara Thomas encore bouche bée.

– C’était un des combats les plus éprouvants de la vie, avoua l’homme. Allons prendre le cristal, ajouta-t-il.

Trois se dirigea vers l’étagère mais s’arrêta deux blocs avant celle-ci.

– Qu’y-a-t-il, demanda Thomas ?

– Un piège, regarde, il y a un fil qui est relié à des Tnt. Si je marche dessus, le cristal et moi-même exploseront en mille morceaux.

D’un geste rapide et précis, Trois coupa le fil à ses pieds.

Voilà maintenant je peux le prendre sans risque.

Trois attrapa le cristal et la main dans sa besace.

– Où allons-nous maintenant, demanda innocemment Thomas.

– Il y a un petit escalier nous allons le descendre et je suppose qu’un portail devrait nous permettre de nous rendre dans la dimension du nether.

Les deux hommes prirent l’escalier situé à gauche de la pièce et après une longue descente se retrouvèrent dans une grotte aménagée, où se trouvait un portail. Il émanait du portail une lumière violacée. Deux torches fixées projetaient une lumière maladive dans la grotte.

– Nous y voici la dernière étape de notre voyage Thomas. Il va falloir être fort, car toi seul pourra tuer le maître des ténèbres.

– J’espère que je serai à la hauteur de la tâche, soupira-t-il.

– Tu le seras, je le sais Thomas. Maintenant allons-y nous n’avons pas de temps à perdre.

Les deux compagnons se placèrent dans le portail du nether.

A propos de Toutoutatou

Petit chien tout mignon, rédacteur pour minecraft-france et grand fan de la série Game of Thrones.

Ceci vous intéresse peut être

Assiégés - forêt

[Texte RP] Assiégés [Chapitre 3]

Chapitre 3 de la série de textes RP "Assiégés" : et ce fut la chute... Un prophète arrive dans une cité, prévoyant que des forces maléfiques vont l'assiéger ; est-il un tyran ou un sauveur ?

Rédiger une réponse

1 Commentaire sur "[Texte RP] Piégé dans Minecraft – épisode 4"

Prévenez moi :
avatar
 
Trier par:   Commentaires récents | Commentaires ancients | Les mieux notés
Membre

Super continue comme ca ! :D

wpDiscuz