Non classifié(e)PartenairesTutoriels

Skytale Tuto – Map aventure #12 : Sublimez l’expérience sonore de votre map.

Le sound design (design sonore) est un processus au cours duquel des éléments sonores sont créés. Il peut être constitué de musiques ou encore de bruitages.

Il est utilisé dans un large éventail de domaines, dont la sphère cinématographique, la sphère vidéoludique, le théâtre et la publicité. Selon le domaine dans lequel il est utilisé, le sound design remplira différentes fonctions. Au cinéma par exemple, le sound designer s’attache entre autres à amplifier les émotions apportées par les images et à travailler sur l’ambiance sonore désirée.

Dans un jeu vidéo, l’accent est porté sur les actions du joueur, notamment les attaques. La bande sonore vient complémenter l’expérience du joueur ; elle la renforce et la valorise, créant un jeu plus vivant et plus interactif. Davantage d’éléments scénaristiques sont en effet nécessaires lors de la création de la musique, rendant le travail du sound designer plus enrichissant et complet.


Quelle est son utilité ?

Dans un jeu vidéo, le sound design joue un rôle considérable ; il met l’ouïe à contribution et plonge de façon immersive le joueur dans un univers ou bien dans une époque, au moyen de sons particuliers et identifiables dans notre imaginaire collectif. Les sons hors‑champ sont également perceptibles : il est possible d’entendre les conversations d’autres personnages sans avoir besoin de les voir.

Son utilité principale est d’accentuer, de vivifier les émotions du joueur. Au sein d’un jeu vidéo, la musique se doit d’être interactive, c’est-à-dire qu’elle doit varier selon les changements qui se produisent dans le jeu. C’est la superposition et l’enchaînement rapide des éléments qui rendent la composition sonore plus complète et intéressante.

image4
Les joueurs écoutant les musique de The Last Artifact

Le sound design est porteur d’informations ; certaines musiques se déclenchent à un moment ou dans un lieu défini. Prenons un exemple : lorsque le joueur réussit un niveau, la musique change et s’intensifie pour lui signaler qu’il a obtenu une récompense, ce qui amplifie sa satisfaction.


Comment composer une musique / Quelles sont les étapes ?

Dans le cas de Skytale, notre sound designer Fernando ne s’attache pas à une véritable méthode. La composition d’une musique n’en nécessite d’ailleurs aucune, car l’environnement sonore diffère en permanence. Certains éléments sont évidemment cruciaux, mais il n’est pas aisé de définir une méthode universelle. Selon le contexte, le procédé ne sera pas le même et le compositeur adaptera sa stratégie de travail. Le sound designer doit prendre en considération, entre autres, les voix des personnages (qu’ils soient visibles ou hors‑champ), l’endroit dans lequel le personnage évolue (les éléments sonores diffèrent s’il est dans une jungle ou en ville), etc. En somme, chaque compositeur suit son propre tempo

Toutefois, bien qu’il n’existe aucune méthode universelle, il convient de respecter certains principes pour composer une musique réussie.

Premièrement, il est important de connaître à la perfection l’histoire dans laquelle les musiques vont être jouées ; cela permet de capter l’atmosphère et de la retranscrire afin de véhiculer les sensations souhaitées. En comprenant la visée et le ton du jeu, le compositeur sera plus à même de faire correspondre le sound design à l’univers.

D’autre part, il est important de définir les éléments visuels qui encerclent le personnage, afin de combler un potentiel manque d’informations des images. Par exemple, si le joueur aperçoit une église, cette dernière pourra être identifiée grâce au son des cloches. De même, lorsqu’un danger imminent guette le joueur, ce dernier sera alerté par une bande sonore distinctive. La musique est porteuse d’informations !

image2
Exemple d’église

Ces données rassemblées et appréhendées, on peut commencer à travailler quelques mélodies et essayer de les intégrer au fur et à mesure. La création peut s’effectuer à l’aide d’instruments en testant des accords, avec des logiciels, ou en utilisant des objets de la vie quotidienne. À partir de là, on peut imaginer des combinaisons. L’essentiel est d’être en harmonie avec l’histoire et l’ambiance du jeu.

Une fois que la composition est terminée, on peut commencer à créer une partition, puis se lancer dans l’enregistrement des différents instruments. 

Tout cet ensemble sonore doit être en accord avec l’histoire et l’environnement du jeu, et doit également être intégré au bon moment pour produire l’effet désiré.


Où trouver de l’inspiration ?

L’inspiration se développe progressivement en regardant les artworks conçus par les concept artists, qui seront révélateurs du ton donné au jeu et de l’ambiance dans laquelle le joueur évoluera. Il est également important de visionner les bandes annonces et les gameplays pour appréhender l’effet désiré en cherchant l’inspiration au bon endroit, et ainsi prendre la bonne direction quant à la composition de la musique.

En outre, il est vivement conseillé de prendre les commandes et de partir à l’aventure. C’est en jouant et en vadrouillant sur la map que le sound designer pourra se faire une idée du contexte et des décors environnants. Une idée peut sembler intéressante sur papier, mais ne pas coller à l’ambiance.


A-t-on besoin d’être à plusieurs pour composer une musique ?

Il y a des avantages et inconvénients que l’on soit seul ou à plusieurs :

Selon notre sound designer, en travaillant seul on peut progresser plus rapidement qu’en équipe, car les idées sont plus claires et on sait dans quelle direction aller. On a également une plus grande liberté de composition qui n’est pas entravée par des décisions contraires, celles-ci pouvant freiner la réalisation du projet. De plus, travailler seul nous permet de nous immerger totalement dans notre création et de ne la faire écouter qu’une fois proche de la version finale.

Le sound designer risque malgré tout de se retrouver coincé en cas de syndrome de la partition blanche, et ainsi ralentir l’avancée du projet.

À l’inverse, à plusieurs, il est possible de combiner diverses propositions plus intéressantes afin d’enrichir la composition finale. Cela présente néanmoins le risque de se perdre dans le flot d’idées et d’avoir des visions différentes, ce qui ferait ralentir l’avancement du projet. Être à plusieurs peut constituer un avantage lorsque le binôme ou groupe est fusionnel et partage les mêmes idées ; ainsi il y aura moins de débats, et la composition avancera plus rapidement.

En outre, le travail en équipe permet de perfectionner la musique dans les moindres détails.


Quelles compétences sont nécessaires à la composition d’une musique ?

Pour composer une musique, il est important de bien maîtriser la théorie musicale, le rythme de la musique, sa tonalité, les accords et la cadence des différents sons. Il est d’ailleurs conseillé d’avoir des bases de solfège. Cela n’est pas requis, mais il est assez commun qu’un sound designer pratique un voire plusieurs instruments.

image3
Divers instruments

Outre l’aspect technique, il faut s’armer d’une grande patience pour aboutir au résultat souhaité. Cela va sans dire que les sound designers doivent être des personnes passionnées et créatives, avec une bonne sensibilité musicale ; il faut avant tout ressentir la mélodie et se laisser transporter.

Toute personne amatrice et passionnée peut se lancer dans la composition musicale sans compétences réelles, et apprendre au fil de l’eau à force d’entraînement et de pratique. Il faut garder en tête que les premières créations ne seront jamais pleinement réussies, et beaucoup de travail et de motivation seront nécessaires pour arriver à une composition convenable. L’essentiel est avant tout d’être curieux et créatif.


Y a-t-il des contraintes ?

Bien sûr, il faut être à l’aise avec la sphère musicale et avoir une bonne connaissance des instruments, tout en ayant un minimum de notions en composition. Ne pas avoir l’oreille musicale à cause d’un manque d’expérience peut être pénalisant, car on pourrait perdre en subtilité sur certains détails des sonorités. Ainsi, avoir une grande expérience en composition servira à perfectionner l’élaboration des musiques.

Le sound designer doit en outre faire face à des contraintes de temps. En effet, il travaille de concert avec d’autres personnes, et un retard dans la composition de la musique aura des répercussions sur les autres équipes. Il devra alors gérer son temps pour ne pas retarder le projet.

Enfin, il est important de se familiariser avec le jeu vidéo sur lequel le compositeur travaille. Dans notre cas, il faut être à l’aise avec Minecraft, et particulièrement avec l’ambiance de la map. Appréhender pleinement l’histoire demande du temps, mais il s’agit d’une étape cruciale pour faire transparaître le plus possible l’environnement au travers des différentes musiques.


Quels sont les facteurs à prendre en compte lors de la création d’une musique ?

Pour créer une musique réussie, il faut en maîtriser tous les tenants et aboutissants. Il va sans dire que la connaissance approfondie de l’histoire est primordiale, car c’est elle qui donnera le ton principal.

D’autres composantes doivent également peser dans la balance, il faut tenir compte des caractéristiques de chaque personnage et de la manière dont ils interagissent. Par exemple, les antagonistes auront des thèmes musicaux plus sombres que ceux des héros.

De plus, il faut comprendre l’atmosphère qui règne dans chaque endroit, que ce soient des villes ou des lieux naturels, pour composer des éléments sonores appropriés.


Fais-tu des bruitages ? Si oui comment t’y prends-tu ?

Dans un jeu vidéo, les bruitages sont interactifs, c’est-à-dire qu’ils changent et se transforment au fil de l’aventure. De fait, ils ne sont pas nécessairement intégrés à la musique, à l’inverse d’une composition destinée au cinéma.

Fernando, sound designer chez Skytale, préfère créer lui-même les éléments sonores. Il suffit d’un brin d’imagination et de la créativité pour transformer des objets de la vie quotidienne en des outils servant à la création de bruitages, que vous pourrez enregistrer avec des micros.

image1
Une façon de faire certains bruitages

Vous pouvez également utiliser des logiciels, notamment Pro Tools, que notre sound designer recommande. Il s’agit d’une station audio-numérique utilisée pour l’enregistrement, le mixage, la composition et d’autres fonctionnalités complémentaires. Il existe également des librairies qui regorgent d’un large éventail d’effets phoniques, de plugins de synthèse sonore et d’enregistrements de foley (bruitages divers) ; nous vous conseillons notamment Kontakt.

Si le processus s’avère passionnant, cela cache toutefois quelques pièges. Luca, un associé de Fernando, nous explique ses étapes de travail

«  Les sound designers peuvent se retrouver à travailler à l’aveugle, notamment au tout début : tous les pôles sont en train de définir les bases, et cela impacte la progression de la conception sonore.

N’ayant pas encore eu la possibilité de travailler sur une animation 3D, il était absolument nécessaire d’avoir une idée claire de l’univers qui sera développé. Pour travailler dans les meilleures conditions, j’ai réuni les informations relatives au jeu en puisant dans les ressources disponibles sur le Workplace de Skytale. Cela inclut l’écriture de l’intrigue du jeu, la biographie des personnages, la description des lieux et des armes, ainsi que les premières ébauches graphiques

Après cette première partie de « formation », j’ai décidé de m’attaquer à la question esthétique. Je me suis demandé quels types de sons pouvaient le mieux s’ancrer au style du jeu.

Afin de répondre à cette question, j’ai effectué une petite recherche axée sur l’analyse de la conception sonore typique du monde de Minecraft, afin de mieux cibler les attentes en matière de création de bruitages.

Une fois ces éléments réunis, je suis enfin passé à la phase pratique, c’est-à-dire à la conception sonore, au moyen de divers logiciels.

Les sons que j’ai développés jusqu’à présent, comme ceux dédiés aux armes ou aux paysages, se composent de diverses couches et divers types de sons, que l’on peut scinder en deux macro-catégories : les éléments magiques et les éléments plus réels (qui se rattachent à la vraie vie). Prenons en exemple le mouvement d’une arme magique : les sons correspondants contiennent des éléments réels (le crépitement du feu) et des éléments magiques (un sifflement ou le son d’un sort). »

image5
Une arme magique

Peut-on estimer le temps de réalisation ?

Il est très difficile d’estimer un temps moyen de réalisation et il faut privilégier la flexibilité. Ainsi, il faut consacrer un certain nombre d’heures pour appréhender tous les détails de l’intrigue afin de mieux s’approprier le récit et son univers.

Il faut également prendre en considération la complexité potentielle de la musique à composer, sa durée et le temps d’élaboration des transitions entre les différentes mélodies.

En outre, la composition sonore dépend du temps qui lui est accordé. Fernando, qui travaille chez Skytale en tant que bénévole, estime que pour une musique qui dure 8 à 10 minutes, cela lui prendra de nombreuses semaines. Seule l’expérience permettra de faire une approximation de la durée de réalisation, sans perdre en qualité de travail.


Qu’est-ce qu’une bonne musique ?

Une musique peut être considérée réussie lorsqu’elle remplit les fonctions pour lesquelles elle a été conçue. Elle doit s’adapter à l’univers dans lequel elle se trouve, en respectant par exemple l’époque où le personnage évolue. Une musique dite réussie doit en outre susciter une émotion ou une réaction chez le joueur, en adéquation avec l’événement qui s’y rattache.


Comment intégrer les musiques dans Minecraft ?

Pour intégrer des musiques sur Minecraft, vous aurez besoin de créer un resource pack :

Les packs de ressources (nom anglais : resource packs) sont des dossiers compressés qui remplacent les anciens packs de textures, pouvant regrouper à la fois les musiques, les sons, les fichiers de langue, les crédits, les polices, les textures du jeu et les modèles 3D. Minecraft vanilla (version originale du jeu) a le sien, utilisé par défaut. Les joueurs sont en mesure d’appliquer plusieurs packs de ressources à la fois : les packs utilisant des textures/données du Minecraft de base voient leurs textures changées selon le dernier pack sélectionné. (Source : Minecraft Wiki).

image7
Menu des resource packs dans Minecraft

Ils sont rarement payants, sauf pour certains éditeurs qui en font commerce. 

Grâce aux resource packs, il est possible d’ajouter ou de modifier les musiques du jeu, les sons et les bruitages. Les fichiers audios doivent être exportés et partagés par les sound designers sous le format .ogg, puis importés dans les dossiers du resource pack. Ce format, non-éditable, correspond à la version finale. Il faudra aussi mettre à jour l’annuaire.

L’annuaire de resources packs va servir à faire le lien entre une action existante (comme le bruit de porte) et le fichier .ogg associé. C’est un fichier qui s’appelle « sounds.json« , et est donc sous le format JavaScript Object Notation. Cet annuaire va ainsi spécifier que “tel nom = tel(s) fichier(s) son(s)”, ce qui implique le déclenchement aléatoire d’un son dans la liste donnée (voir exemple ci-dessous). Le resource pack sert donc à remplacer les fichiers existants dans l’annuaire ; mais ceux qui ne sont pas appelés dans le code de Minecraft vanilla ne pourront être déclenchés sans notre intervention (ajout dans un plugin ou une commande). 

Fichier sons
Syntaxe d’un fichier sounds.json

On peut voir dans l’exemple ci-dessus que le nom “entity.drowned.step” est associé à un ensemble de sons “sounds” qui sont joués aléatoirement lorsque le nom est appelé. Pour l’événement “entity.egg.throw” un seul son est associé, il n’y alors pas de notion d’aléatoire.

Pour jouer les sons non associés à un événement dans l’annuaire (événement custom), on peut utiliser un plugin, un command block, une commande manuelle.
Ci-contre se trouve un lien vers la syntaxe des commandes à utiliser : https://minecraft.fandom.com/wiki/Commands/playsound

Le resource pack peut soit se télécharger du côté client, au gré du joueur, soit être proposé à la connexion au serveur.

Au niveau de l’organisation de l’équipe, tout le monde peut s’occuper d’intégrer les différents fichiers dans les dossiers du resource pack. Cela peut s’effectuer grâce à l’outil en ligne GitLab, qui permet de réaliser des modifications en instantané. Il est aussi possible d’automatiser la mise à jour du resource pack sur un site web et sur le serveur où il est déployé.


Quels outils/logiciels utiliser pour composer une musique ?

Fernando recommande les trois logiciels suivants, qui sont selon lui les plus complets et les plus professionnels : Avid Pro Tools, Apple Logic Pro, et Native Instruments Komplete.

image6
Bureau d’un sound designer

Pro Tools est le logiciel le plus utilisé dans le monde pour sa compatibilité avec MacOS et Windows. L’inconvénient est son coût : peu attractif à l’achat par rapport à d’autres logiciels audio, il faudra de plus payer pour chaque élément additionnel.

Logic Pro est plus abordable financièrement, et présente des qualités égales à Pro Tools.
Malheureusement, seuls les propriétaires d’un Mac pourront l’utiliser. Cela limite la compatibilité avec les utilisateurs de Windows.

Du côté des librairies musicales, Native Instruments Komplete est l’émulateur d’instruments musicaux le plus proche des instruments réels. Fernando travaille spécialement avec Kontakt, qui est le produit phare du logiciel.


Qu’est-ce qu’il te plaît dans le sound design ?

Il y plusieurs aspects passionnants au sound design, qui varient selon les artistes. Fernando nous donne son avis :
“J’aime travailler avec des personnes talentueuses de différents horizons en partageant mes connaissances musicales et mon appétence pour cet art. Ce qui est gratifiant, c’est de mener un projet à terme en équipe, pour qu’il soit joué et écouté par des milliers de personnes. Je saisis les sons, puis les transforme en une magie qui traverse les univers.”


Conclusion

Le sound design est un élément important pour immerger le joueur dans le jeu ; il construit l’ambiance de la map et transmet les émotions via le son. De par la pluralité des éléments à accorder avec l’histoire de la map, c’est un élément complexe à intégrer, mais qu’il ne faut pas négliger

Le sound design permet de construire l’ambiance de la map et de transmettre les émotions via le son. C’est un élément important pour immerger le joueur dans le jeu car il est porteur d’informations

S’il est préférable d’avoir certaines compétences en théorie musicale, cela n’est pas un critère indispensable ; l’imagination et la créativité sont grandement privilégiées, même si les premiers jets ne seront pas les meilleurs.

Apprenez aussi à gérer votre temps et à communiquer avec les autres équipes car le sound design fait partie du tout qui constitue votre map aventure.

Enfin, rappelez-vous qu’une bonne musique est celle qui correspond à vos critères et qui vous satisfait, tout en s’intégrant parfaitement à l’ambiance désirée.

Nous tenons à remercier Fernando, Luca et Ben (notre chef de projet et développeur) qui nous ont accordé leur temps pour répondre à nos questions.

Article rédigé par Unklarp, Femke et L’Annyo Sacré.

5/5 - (7 votes)

Skytale

Skytale est une association ayant pour but de créer des événements sur Minecraft. Du professionnalisme et des projets innovants sont au rendez-vous !

Articles similaires

Abonnez-vous
Prévenez moi :
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sheyser

Hey, vos tuto sont incroyable ! je l’ai suit attentivement, continuer j’adore :)
maintenant go y mettre en pratique

Fernando Farías

Wow, quel honneur d’être avec vous, Sky Tuto est vraiment génial ! Un grand merci à Pauline Unklarp, Femke et L’Annyo Sacré pour l’avoir organisé.

Bouton retour en haut de la page