mercredi , 20 septembre 2017
Accueil / Dossiers / Parlons Cube #1 : L’avenir de Minecraft ?
Parlons Cube

Parlons Cube #1 : L’avenir de Minecraft ?

Parlons Cube #1 : L’avenir de Minecraft ?
Votez pour cet article.

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour le premier numéro d’une série d’articles (oui c’est la mode) dont le concept, je l’espère, devrait vous plaire.


Parlons Cube ?

Tout à fait, Parlons Cube. Laissez-moi vous expliquer assez simplement ce dont il va être question. Toutes les deux semaines, j’exposerai des problématiques concernant notre beau petit bijou tout en cube, puis vous inviterai à en débattre dans les commentaires ou sur notre forum.
Mais pourquoi me perdre dans de vaines tentatives d’explications lorsque je peux aisément faire une démonstration de la chose en elle-même ? Mesdames, messieurs, commençons dès aujourd’hui en nous posant cette simple question :

Qu’adviendra-t-il de Minecraft ?

 

Sujet des plus intéressants s’il en est. Car oui, comme absolument tout ce que nous touchons, Minecraft, que nous le voulions ou non, reste un produit de consommation, disposant d’une durée de vie plus ou moins longue. Et force est de constater que pour l’heure, sa date de péremption n’est pas notre premier souci : rachat de Mojang par Microsoft, recrudescence de “Youtubers”, explosion du marché des produits dérivés, modding et mapping, mises à jour toujours aussi fréquentes. Tout ce qui découle de ce tsunami vidéo-ludique laisse présager une retraite heureuse à notre cher médium hyper chronophage, ce qui devrait nous empêcher de nous ennuyer pendant encore un bon moment.

Pourtant, il nous faut être honnêtes : nous nous sommes tous un jour ou l’autre détournés de nos cubes pendant une période plus ou moins longue. Certaines grandes personnalités du Youtube francophone se retirent de la scène (Nocxx ou encore Elarcis pour ne citer qu’eux) tandis que d’autres poursuivent leur carrière mais se tournent de nouveau vers les grosses productions triple A.

Alors, quel avenir pour Minecraft ?

Laissez-moi vous exposer quelques pistes de réflexion.


6 ans déjà …

Tout à fait, même si Minecraft peut paraître intemporel, la première version jouable, dépourvue de véritable nom à l’époque, a vu le jour il y a déjà 6 ans. Notre premier paradis cubique était là avant Call of Duty – Modern Warfare 2, avant Anno 1404, avant Assassin’s Creed II ! Rendez-vous compte tout de même de la ténacité du chef-d’œuvre de notre cher Notch !

J’en veux pour preuve les moments de nostalgie que beaucoup d’entre nous ont vécu : souvenir des anciens sons de blessure, génération de monde de la version Alpha, les mods à installer via des déplacements de fichiers .jar et une suppression systématique de ce pauvre META-INF, et que sais-je encore ?
Il existe déjà des “vieux” joueurs, faisant le bilan sur les connaissances acquises depuis la construction de leurs premières bâtisses en bouse, se rappelant l’arrivée du Nether ou de leur premier circuit de redstone.

Et que dire des Youtubers ? Elarcis, IndiaNatyu ou encore PimsPink. Fight Cube, le premier guide de survie de Fantasio974, les Tutos Redstone d’Arno00. Tant de vidéastes et d’émissions ayant forgé nos connaissances et notre amour envers cet univers. Aujourd’hui, vous n’oseriez pas me dire que vous ne vous sentez pas vieux en entendant ces noms que les plus jeunes aficionados du cube ne connaissent peut-être même pas.

Même si, bien évidemment, l’essence-même du jeu rend sa durée de vie infinie, il faut se rendre à l’évidence : Minecraft est, pour un jeu vidéo, assez vieux.


Enjeux et intérêts

Il s’est tout de même imposé à une vitesse incroyable dans le monde vidéo-ludique … ainsi que le business qui gravite autour. Aujourd’hui encore, l’univers cubique se démocratise, atteignant les joueurs console et portable. Si bien que les soixante millions de ventes des versions PC et consoles permettent aujourd’hui à Minecraft d’être le troisième jeu le plus vendu de tous les temps derrière Wii Sports et l’indétrônable Tetris.
Aussi, des milliers de produits dérivés sont en vente, de la simple peluche Creeper à la lampe murale Torche, en passant par les gilets Enderman, et bien entendu la collection de Lego Minecraft.


http://a406.idata.over-blog.com/0/01/53/72/geek/torche-minecraft.png


Ajoutons à cela les innombrables chaînes Youtube, plateformes de Streaming et conventions. Il est plus qu’évident que Minecraft a été l’un des éléments déclencheurs du tsunami d’apparitions de toute cette diffusion à grande échelle du gaming. Aujourd’hui, difficile de s’y retrouver sur Youtube, entre les chaînes spécialisée Redstone, les tests de maps, les créateurs de modules en command block, ou encore le pur gameplay ayant pour but d’amuser le viewer.
Et je ne parle là que des vidéos liées à Minecraft. Très souvent, ces chaînes s’orientent vers le gaming au sens large, et nous proposent des Let’s Play de jeux triple A voire même des découvertes en avant-première, avec donc le soutien des éditeurs.
Notons également l’intérêt économique de nombreux serveurs, qu’il s’agisse d’Hypixel ou encore de Samagames, grâce aux grades VIP, VIP+ et autres MVP.

Bien évidemment, les mauvaises langues et conspirationnistes se sont empressés de s’attaquer à ces pratiques pour dénoncer pots-de-vin et corruption, chèques de la part d’éditeurs et autres extravagances impliquant argent et influences. Je ne vais pas me risquer à mettre en doute la véracité de toutes ces affaires, c’est un tout autre débat.

Plus récemment, le rachat de Mojang par Microsoft a été le coup de grâce. Un studio indépendant racheté pour la somme mirobolante de 2.5 milliards de dollars par le géant Microsoft ! Certains y voient la démonstration ultime de la faiblesse de l’indépendant face aux grosses sociétés et studios triple A, tandis que d’autres pestaient et maudissaient de toute leur âme la mythique entreprise de Bill Gates.
Une chose est sûre : cet événement a secoué le monde du jeu vidéo, lui prouvant par la même occasion la place de Minecraft en son sein.


Un phénomène culturel et communautaire

Mettons à part ces sombres histoires d’argent et le côté économique de la chose, et constatons ensemble l’effet qu’a eu Minecraft dans la culture populaire, et surtout, l’incroyable communauté qui s’est créée autour de ce phénomène.

Dès les premières versions Alpha disponibles, de très nombreuses plateformes communautaires ont contribué à rassembler les joueurs autour de leur nouvelle passion. Qu’il s’agisse de fansite comme Minecraft-France, de wiki, ou encore de forum, nous avons aujourd’hui tout ce qu’il nous faut pour partager nos connaissances, trouver ou créer un serveur de jeu, ou encore simplement partager nos créations.

En parallèle, de plus en plus de conventions sont apparues, afin de permettre à toute la communauté de se réunir, aux fans de rencontrer leurs vidéastes favoris, ou encore à Mojang de rencontrer leur public.


https://farm8.staticflickr.com/7148/6620881021_83b2a16dde.jpg


Ce public qui d’ailleurs croît sans cesse. Du plus jeune passionné jouant aux Lego Minecraft en compagnie de sa peluche Creeper jusqu’au grand-père y voyant un formidable passe-temps créatif, tous s’y retrouvent et contribuent à rendre la communauté plus hétéroclite et unique à la fois.


Un potentiel unique

Les points évoqués ci-dessus sont très certainement capitaux concernant l’avenir de Minecraft. Mais, vous l’aurez remarqué, ceux-ci ne découlent que d’une seule chose, fondamentale : la qualité du jeu lui-même.

Minecraft s’est imposé comme leader du jeu vidéo Bac à Sable très rapidement. Et c’est sans doute car rien n’y est impossible.
Construire une cathédrale ? Possible. Créer un ordinateur ? La redstone, c’est du binaire ! C’est possible !
Le jeu nous offre à la fois ses propres défis au travers des Achievements et du cours naturel du scénario, tout en nous permettant de nous fixer nos propres objectifs.
De plus, les mises à jour ne cessent de proposer régulièrement des nouveautés et ravivant par la même occasion la passion des plus lassés.

Ajoutons à cette infinité de possibilités la myriade de mods et de maps existants et apparaissants chaque jour, et enfin les très nombreux serveurs, privés ou publics, vanilla ou moddés, très peuplés ou non.


­Finalement, que croire ? Ou plutôt qu’espérer ? Une vie éternelle pour notre support créatif favori ? Un déclin inattendu ? Une lente agonie ? Un renouveau surprenant ?

À vous d’en débattre, et de poursuivre le débat dans les commentaires ou sur notre forum ! Je recommande tout de même cette dernière option, bien plus adaptée.


Poursuivre le débat sur le forum !


À dans deux semaines pour un prochain numéro de Parlons Cube !

 

 

 

 

A propos de Skywebz

Alex, 19 ans, passionné par une liste de choses bien trop longues. Créateurs de contenus vidéo-ludiques, je suis à votre disposition pour toute question ou proposition. J'aime rédiger, traduire, débattre, jouer, chanter, vivre. --- "insérer ici une citation connue pour paraître cultivé" --- --- --- --- --- Contact : [email protected]

Ceci vous intéresse peut être

[Dossier] La chronique du builder #3 : Sean “Hydraxus” Davidson

Dans cette première chronique du builder, c'est Hydraxus, manager de la prestigieuse BlockWorks, qui est mis à l'honneur. Découvrez ses créations emblématiques et son interview.

Rédiger une réponse

13 Commentaires sur "Parlons Cube #1 : L’avenir de Minecraft ?"

Prévenez moi :
avatar
 
Trier par:   Commentaires récents | Commentaires ancients | Les mieux notés
Dracoctix
Rédacteur

Tout le monde aimerait avoir ce privilège *_*

U_Bren
Invité

(mode puriste on)

La redstone, c’est de l’analogique, et non pas du binaire

(mode puriste off)

Mr.Mantess
Invité
Je suis finalement assez déçus de cet article…. La problématique est très bien choisie, car en effet notre minecraft se fait vieux, mais pourtant la “hype” qu’il génère ne semble pas s’essouffler. Toutefois je reproche à cet article de ne tous simplement PAS aborder la problématique posée. En effet si les intérêts, les enjeux sont plutôt bien expliqués (je parlerais même pas du passage “6 ans déjà”, que de nostalgie…. :) ) mais voilà, l’article s’arrête là… Il se contente d’expliquer le “background” du sujet, sans vouloir réellement aborder le sujet! Pourquoi minecraft semble s’essouffler? Que font réellement les développeurs?… Lire la suite »
wpDiscuz