Dossiers

Parlons Cube #1 : L’avenir de Minecraft ?

Parlons Cube #1 : L’avenir de Minecraft ?
Votez pour cet article.

Bonjour à tous !

Je vous retrouve aujourd’hui pour le premier numéro d’une série d’articles (oui c’est la mode) dont le concept, je l’espère, devrait vous plaire.


Parlons Cube ?

Tout à fait, Parlons Cube. Laissez-moi vous expliquer assez simplement ce dont il va être question. Toutes les deux semaines, j’exposerai des problématiques concernant notre beau petit bijou tout en cube, puis vous inviterai à en débattre dans les commentaires ou sur notre forum.
Mais pourquoi me perdre dans de vaines tentatives d’explications lorsque je peux aisément faire une démonstration de la chose en elle-même ? Mesdames, messieurs, commençons dès aujourd’hui en nous posant cette simple question :

Qu’adviendra-t-il de Minecraft ?

 

Sujet des plus intéressants s’il en est. Car oui, comme absolument tout ce que nous touchons, Minecraft, que nous le voulions ou non, reste un produit de consommation, disposant d’une durée de vie plus ou moins longue. Et force est de constater que pour l’heure, sa date de péremption n’est pas notre premier souci : rachat de Mojang par Microsoft, recrudescence de “Youtubers”, explosion du marché des produits dérivés, modding et mapping, mises à jour toujours aussi fréquentes. Tout ce qui découle de ce tsunami vidéo-ludique laisse présager une retraite heureuse à notre cher médium hyper chronophage, ce qui devrait nous empêcher de nous ennuyer pendant encore un bon moment.

Pourtant, il nous faut être honnêtes : nous nous sommes tous un jour ou l’autre détournés de nos cubes pendant une période plus ou moins longue. Certaines grandes personnalités du Youtube francophone se retirent de la scène (Nocxx ou encore Elarcis pour ne citer qu’eux) tandis que d’autres poursuivent leur carrière mais se tournent de nouveau vers les grosses productions triple A.

Alors, quel avenir pour Minecraft ?

Laissez-moi vous exposer quelques pistes de réflexion.


6 ans déjà …

Tout à fait, même si Minecraft peut paraître intemporel, la première version jouable, dépourvue de véritable nom à l’époque, a vu le jour il y a déjà 6 ans. Notre premier paradis cubique était là avant Call of Duty – Modern Warfare 2, avant Anno 1404, avant Assassin’s Creed II ! Rendez-vous compte tout de même de la ténacité du chef-d’œuvre de notre cher Notch !

J’en veux pour preuve les moments de nostalgie que beaucoup d’entre nous ont vécu : souvenir des anciens sons de blessure, génération de monde de la version Alpha, les mods à installer via des déplacements de fichiers .jar et une suppression systématique de ce pauvre META-INF, et que sais-je encore ?
Il existe déjà des “vieux” joueurs, faisant le bilan sur les connaissances acquises depuis la construction de leurs premières bâtisses en bouse, se rappelant l’arrivée du Nether ou de leur premier circuit de redstone.

Et que dire des Youtubers ? Elarcis, IndiaNatyu ou encore PimsPink. Fight Cube, le premier guide de survie de Fantasio974, les Tutos Redstone d’Arno00. Tant de vidéastes et d’émissions ayant forgé nos connaissances et notre amour envers cet univers. Aujourd’hui, vous n’oseriez pas me dire que vous ne vous sentez pas vieux en entendant ces noms que les plus jeunes aficionados du cube ne connaissent peut-être même pas.

Même si, bien évidemment, l’essence-même du jeu rend sa durée de vie infinie, il faut se rendre à l’évidence : Minecraft est, pour un jeu vidéo, assez vieux.


Enjeux et intérêts

Il s’est tout de même imposé à une vitesse incroyable dans le monde vidéo-ludique … ainsi que le business qui gravite autour. Aujourd’hui encore, l’univers cubique se démocratise, atteignant les joueurs console et portable. Si bien que les soixante millions de ventes des versions PC et consoles permettent aujourd’hui à Minecraft d’être le troisième jeu le plus vendu de tous les temps derrière Wii Sports et l’indétrônable Tetris.
Aussi, des milliers de produits dérivés sont en vente, de la simple peluche Creeper à la lampe murale Torche, en passant par les gilets Enderman, et bien entendu la collection de Lego Minecraft.


http://a406.idata.over-blog.com/0/01/53/72/geek/torche-minecraft.png


Ajoutons à cela les innombrables chaînes Youtube, plateformes de Streaming et conventions. Il est plus qu’évident que Minecraft a été l’un des éléments déclencheurs du tsunami d’apparitions de toute cette diffusion à grande échelle du gaming. Aujourd’hui, difficile de s’y retrouver sur Youtube, entre les chaînes spécialisée Redstone, les tests de maps, les créateurs de modules en command block, ou encore le pur gameplay ayant pour but d’amuser le viewer.
Et je ne parle là que des vidéos liées à Minecraft. Très souvent, ces chaînes s’orientent vers le gaming au sens large, et nous proposent des Let’s Play de jeux triple A voire même des découvertes en avant-première, avec donc le soutien des éditeurs.
Notons également l’intérêt économique de nombreux serveurs, qu’il s’agisse d’Hypixel ou encore de Samagames, grâce aux grades VIP, VIP+ et autres MVP.

Bien évidemment, les mauvaises langues et conspirationnistes se sont empressés de s’attaquer à ces pratiques pour dénoncer pots-de-vin et corruption, chèques de la part d’éditeurs et autres extravagances impliquant argent et influences. Je ne vais pas me risquer à mettre en doute la véracité de toutes ces affaires, c’est un tout autre débat.

Plus récemment, le rachat de Mojang par Microsoft a été le coup de grâce. Un studio indépendant racheté pour la somme mirobolante de 2.5 milliards de dollars par le géant Microsoft ! Certains y voient la démonstration ultime de la faiblesse de l’indépendant face aux grosses sociétés et studios triple A, tandis que d’autres pestaient et maudissaient de toute leur âme la mythique entreprise de Bill Gates.
Une chose est sûre : cet événement a secoué le monde du jeu vidéo, lui prouvant par la même occasion la place de Minecraft en son sein.


Un phénomène culturel et communautaire

Mettons à part ces sombres histoires d’argent et le côté économique de la chose, et constatons ensemble l’effet qu’a eu Minecraft dans la culture populaire, et surtout, l’incroyable communauté qui s’est créée autour de ce phénomène.

Dès les premières versions Alpha disponibles, de très nombreuses plateformes communautaires ont contribué à rassembler les joueurs autour de leur nouvelle passion. Qu’il s’agisse de fansite comme Minecraft-France, de wiki, ou encore de forum, nous avons aujourd’hui tout ce qu’il nous faut pour partager nos connaissances, trouver ou créer un serveur de jeu, ou encore simplement partager nos créations.

En parallèle, de plus en plus de conventions sont apparues, afin de permettre à toute la communauté de se réunir, aux fans de rencontrer leurs vidéastes favoris, ou encore à Mojang de rencontrer leur public.


https://farm8.staticflickr.com/7148/6620881021_83b2a16dde.jpg


Ce public qui d’ailleurs croît sans cesse. Du plus jeune passionné jouant aux Lego Minecraft en compagnie de sa peluche Creeper jusqu’au grand-père y voyant un formidable passe-temps créatif, tous s’y retrouvent et contribuent à rendre la communauté plus hétéroclite et unique à la fois.


Un potentiel unique

Les points évoqués ci-dessus sont très certainement capitaux concernant l’avenir de Minecraft. Mais, vous l’aurez remarqué, ceux-ci ne découlent que d’une seule chose, fondamentale : la qualité du jeu lui-même.

Minecraft s’est imposé comme leader du jeu vidéo Bac à Sable très rapidement. Et c’est sans doute car rien n’y est impossible.
Construire une cathédrale ? Possible. Créer un ordinateur ? La redstone, c’est du binaire ! C’est possible !
Le jeu nous offre à la fois ses propres défis au travers des Achievements et du cours naturel du scénario, tout en nous permettant de nous fixer nos propres objectifs.
De plus, les mises à jour ne cessent de proposer régulièrement des nouveautés et ravivant par la même occasion la passion des plus lassés.

Ajoutons à cette infinité de possibilités la myriade de mods et de maps existants et apparaissants chaque jour, et enfin les très nombreux serveurs, privés ou publics, vanilla ou moddés, très peuplés ou non.


­Finalement, que croire ? Ou plutôt qu’espérer ? Une vie éternelle pour notre support créatif favori ? Un déclin inattendu ? Une lente agonie ? Un renouveau surprenant ?

À vous d’en débattre, et de poursuivre le débat dans les commentaires ou sur notre forum ! Je recommande tout de même cette dernière option, bien plus adaptée.


Poursuivre le débat sur le forum !


À dans deux semaines pour un prochain numéro de Parlons Cube !

 

 

 

 

Tags

Skywebz

Alex, 19 ans, passionné par une liste de choses bien trop longues. Créateurs de contenus vidéo-ludiques, je suis à votre disposition pour toute question ou proposition. J'aime rédiger, traduire, débattre, jouer, chanter, vivre. --- "insérer ici une citation connue pour paraître cultivé" --- --- --- --- --- Contact : [email protected]

Article similaire

13 Commentaires

  1. Je comprends parfaitement, mais il s’agit plus de donner au lecteur de quoi s’armer pour débattre avec la communauté. À aucun moment je ne réponds à la problématique, mais c’est totalement voulu. Ton commentaire explose donc clairement mon but : vous faire donner votre avis :P

  2. Je suis finalement assez déçus de cet article….
    La problématique est très bien choisie, car en effet notre minecraft se fait vieux, mais pourtant la “hype” qu’il génère ne semble pas s’essouffler. Toutefois je reproche à cet article de ne tous simplement PAS aborder la problématique posée. En effet si les intérêts, les enjeux sont plutôt bien expliqués (je parlerais même pas du passage “6 ans déjà”, que de nostalgie…. :) ) mais voilà, l’article s’arrête là… Il se contente d’expliquer le “background” du sujet, sans vouloir réellement aborder le sujet!
    Pourquoi minecraft semble s’essouffler? Que font réellement les développeurs? Quelles sont les opportunités que le rachat par Microsoft peut amener? Tant de question que l’article de traite malheureusement pas! Et encore il existe des tas de questions qui peuvent être posées sur le sujet!
    Pour ma part, minecraft n’intéresse que les nouveaux joueurs, le potentielle totalement inexploité du jeu, la fainéantise des développeurs depuis le départ de Notch (non sérieusement à quand remonte la dernière maj significative du jeu? Une qui arrive réellement à relancer l’intérêt du jeu? Pas de simples ajouts de nouveaux types de planches, ou de “temples” d’on on fait le tour en 2mins….). Je ne parlerais même pas de cette optimisation aux fraises “made in java”, qui non content de consommer bien plus de ressource que nécessaire, cause une multitude de problèmes de compatibilité pour les mods (dernier gros plus du jeu).
    Ces divers facteurs fatiguent les “vieux”, et au fur et à mesure, les joueurs partent (mais sont toujours remplacés par la relève!).
    Voilà divers points qu’il aurait été important de développer dans l’article, le fond est bon, ainsi que l’idée, mais je pense qu’il faudrait d’avantage approfondir le sujet, faire des articles plus longs.
    Bonne continuation!

  3. Nondidiou ! Le cerveau de Kevin à explosé !

    Magnifique article, lançant à nouveaux les débats sur l’existence et la durée de minecraft qui fût rester un peu tabou depuis la rachat par Microsoft.
    Je suis INCROYABLEMENT SURPRIS que personne n’ai mit dans les coms ‘Minecraft mtn c Microsoft c fini mtn Minecraft c 2 la merd’ xD
    Sur ce, j’exprimerais bien mon point de vue, mais … Disons que je ne veut pas finir comme notre cher Kevin, le cerveau explosé et réduit en bouillie par un trop gros effort intellectuel. x)

  4. Minecraft à mon sens ne peut pas étre détroner par un jeu bac à sable, même si certains jeu lui resemble, ils sont pas à la hauteur. Par exemple terraria, un jeu que j’aime bien, mais que je ne compare pas à minecraft, 3d/2d, pas la même capacité de redstone, des boss, armes, but différents, mais minecraft n’a aucune limite se qui n’est pas les cas des autres jeu. Minecraft depuis 6 ans, donc je dirais au moins 4 ans de mods, donc des centaines, milliers de mods à disposition des joueurs. Se qui fait qu’il est disponible à tout le monde, car touche énormément de domaines, cheat, gameplay, décors, industrie, arme, armure, etc.. et maintenant avec les “vanilla mods” encore plus de contenue. Bref, je pense que minecraft à peu de chance de couler, bien qu’il y est des versions crack (hélas :/ pourtant le jeu n’est pas chère, 20€ pour des milliers d’heures, et 60€ (sans compter la console) pour les jeu dernière génération et y passez que quelques centaines d’heures. Minecraft ne vielli pas, 6 ans après ont y joue encore en masse, dans 6 ans WD, AS, Hallo, etc… personne y jouera ou très peu. Mais la ou j’ai peurs, c’est que les nouvelles générations de joueurs (les très jeunes quoi) ne prennent pas le relais, j’entend plus parler de GTA que de minecraft dans la bouche des 6e. Et se sera le seul arrêt de minecraft je pense :( mais ont en as encore pour plusieurs années, je l’espère en tout cas.

  5. Hum, par ou commencer…
    Déjà, exelente idée cette chornique, ça manquait sur ce site et dans la communoté en général.
    En ce qui concerne notre jeu cubique. Il est bon de rappeler que son âge canonique n’est pas le fruit du hasard mais est bien du au fait que des mise à jours sont régulièrement posté relançant sans cèsse l’interet des joueur. Ensuite, aujourd’hui, minecraft dispose d’une enorme popularité, ce n’est plus un petit jeu quelconque, on en parle dans le NY time, les livres sont passé par la case ”Best seler”, des écoles utilise le jeu et j’en passe…Au même titre que tetris ou mario, Minecraft n’est plus une figure ”geek”, mais bien une oeuvre connu même par ceux qui meprise le jeu video! Tout ces fait font du jeu un tel phenomène que sa disparition est selon moi au mieu impossible, au pire extremement lointaine.

  6. à mon avis, la seule chose qui marquera la fin de Minecraft sera la sortie d’un “Minecraft +” Et là, certain s’échauffent : “Terraria” “Starbound” “CubeWorld” et autres jeux dont j’ai oublié le nom mais qui sont présentés comme “Minecraft en mieux”, seulement le succès n’est pas au rendez-vous et MC reste à flot grâce aux MAJ qui rajoutent toujours plus, aux mods qui rajoutent ENCORE PLUS, et aux serveurs qui se développent toujours PLUS (Mineplex, Hypixel…), Je pense que la “fin” de Minecraft on ne la verra pas venir, un autre jeu le détrônera je penses.

    Seulement voila : Est-ce possible de faire un jeu dans le même esprit de Minecraft ET mieux que Minecraft ?

    Je crois que non, mais seul l’avenir nous le dira.

  7. Très bon article bien argumenté et expliqué. Pour ma part, je pense que le déclin de Minecraft est inéluctable comme tout les autres jeux et que les mods, maps et serveurs ne font que retarder ce déclin.

  8. Bien que, honnêtement, Minecraft devrait durer encore un moment, je pense qu’il finira bien un jour par devenir un AbandonWare, ce jeu, succès énorme, ne l’oublions pas, est quand même le deuxième jeu le plus vendu au monde !
    Ce qui est pratique avec ce jeu, c’est le moddage, plutôt simple a prendre en main, un fois qu’on a compris comment ça fonctionne, les possibilités deviennent réellement Infinies, même ce qui semblent impossible…
    De plus, je vois difficilement comment ce jeu tomberais en déchéance, peut être a la suite d’une mise a jour inutile, qui retire des fonctionnalités énormes, ou que le jeu deviennent trop lourd pour certain PC, Car, ne l’oublions pas : Minecraft peut être pris en charge par des configurations minimalistes, J’ai par exemple un Vostro V131, 2Go ram, Processeur Celeron, bref, pas une bête de puissance, et je fais tourner ce jeu, donc, en plus d’être ludique, créatif, sympathique en Multijoueur, *Presque tout le monde possédant un Pc peut jouer a ça, c’est ce qui a mon gout, fait une des puissances de ce jeu.. (cependant, je vous l’accorde, il existes des Pc trop faibles pour supporter ce jeu, mais dans ce cas, ils doivent juste être fait pour ouvrir OpenOffice et autres logiciel de travail papier…). a vous la suite ! il y a des points sur lesquels je me trompe surement, et c’est pourquoi j’aimerais compter sur vous pour les faire remarquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close
Close