Musique

[Musique] Endless – A Minecraft Orchestration

  • Thème Original : C418
  • Titre Original : Sweden
  • Ré-arrangeur : Rush Garcia

Lien Original

Sweden est un chef-d’oeuvre musical élevé au panthéon des musiques les plus emblématiques du jeu vidéo, repris des centaines de milliers de fois, réarrangé dans presque tous les styles existants. Après Cloud Jumper ou encore Seycara, c’est au tour de Rush Garcia de proposer sa version orchestrale du titre.

Ce thème a su bercer nombre d’entre nous pendant toutes ces années dans le monde infini de Minecraft. Reposant, il instaure un calme sans équivalence et une plénitude intense. Lorsqu’on l’écoute, un sentiment profond de nostalgie submerge tous nos sens et nous voilà emporté dans un voyage à la recherche de nos souvenirs. La version de Rush Garcia vient d’autant plus amplifier les sensations déjà créées par la musique d’origine.

Plus qu’un réarrangement musical, c’est un hommage fabuleux à l’une des meilleures musiques de Minecraft. Tous les univers que nous avons créés, toutes nos aventures, toutes nos rencontres, tout ce que Minecraft a pu nous apporter se concentre en un seul instant et nous libère dans une explosion musicale qui vient lentement caresser nos oreilles à l’aide de son violoncelle enivrant en plus d’y ajouter un brin de mélancolie.

Un assemblage prodigieux d’instruments sonnants sur une douce mélodie, offrant des tonalités, mais surtout une dimension plus large à ce que l’on avait l’habitude d’entendre. Endless capture ainsi l’essence des possibilités infinies et des souvenirs que Minecraft représente et concrétise notre expérience de jeu. Ainsi, la musique semble ne jamais se finir et voyager dans un univers spectaculaire, jusqu’à ce qu’elle atteigne le bout du monde et qu’elle laisse place au silence.

Endless – A Minecraft Orchestration
Tags

Isoclem

˙ɹnǝıɹǝʇxǝ ǝpuoɯ np ǝlosı 'ǝɹqɯɐɥɔ ɐs suɐp soǝpıʌ xnǝɾ sǝp ɹǝʇsǝʇ ɐ sdɯǝʇ uos ǝssɐd ınb ǝdʎʇ un ǝʇsnɾ

Sur le même sujet :

Rédiger une réponse...

avatar
  Abonnez-vous  
Prévenez moi :
A lire également
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer