Accueil / Tutoriels / Les commandes / [Tutoriel] Les worldborders [1.11]

[Tutoriel] Les worldborders [1.11]

[Tutoriel] Les worldborders [1.11]
5(100%) 5 votes

Beaucoup de personnes râlent contre l’infinité auto-générée d’un monde Minecraft. Seulement, celles-ci n’ont pas encore découvert les worldborders. Ces petites perles offrent un très grand panel de fonctionnalités. Elles sont très utilisées dans le domaine du map-making (Prenez la map Captive Minecraft par exemple). Cet ajout datant de la version 1.8 va vous permettre de créer plein de nouveaux systèmes ! Nous allons justement étudier plusieurs d’entre eux.

dividerLes syntaxes & la commande

La mécanique de cette commande  est très simple. Voici sa syntaxe :

/worldborder [set|warning|add|center|damage|get]

Il y a six fonctions différentes : , set, warning et add, center, damage, get. Nous allons donc commencer par étudier les fonctions center, add et set.


A – Positionner la bordure :

Avant de positionner une worldborder il faut tout d’abord lui indiquer son centre. Annoncez-le avec cette commande :

/worldborder center <x> <z>

Modifiez les variables x et z par les cordonnées. Ici nous prendrons les coordonnées 0 0 pour des raison de compréhension.

Une fois le centre placé, nous allons créer la bordure elle-même. Par défaut, il n’y en a pas sur Minecraft. Nous allons la placer en tapant cette commande :

/worldborder set <Tailledelabordure>

L’argument Tailledelabordure doit être remplacé par une valeur supérieure à 0. Prenons 50 pour exemple. Dès cette commande effectuée une grande bordure avec des rayures bleues apparaîtra autour de vous. Comme ceci :

Tutoriel - Worldborders

Ici, la distance entre le centre et une extrémité de la bordure est 25 blocs puisque la taille indiquée est 50.

Notez que pour “supprimer” la worldborder il va vous falloir taper cette commande :

/worldborder set 60000000

Maintenant la bordure positionnée, vous pouvez réduire ou agrandir la taille de la bordure grâce à la fonction add :

/worldborder add <valeur> <tempsensecondes>

Valeur doit être remplacé par un nombre décimal. Vous pouvez choisir d’ajouter de la bordure en insérant une valeur positive ou d’en retirer avec une valeur négative. L’argument tempsensecondes n’est pas obligatoire mais il permet de modifier la taille pendant une durée précisée au lieu de  le faire instantanément. Voici un exemple : Je souhaite retirer retirer 10 blocs à ma bordure actuelle et je souhaite les retirer en 10 secondes (soit 1 seconde par blocs). Pour se faire, je vais écrire cette commande :

/worldborder add -10 10

La bordure va alors se réduire de 10 blocs pendant 10 secondes. Notez aussi que quand la bordure se réduit, elle passe au rouge :

Tutoriel - Worldborders

Maintenant, étant une personne indécise, je souhaite rajouter 10 blocs mais cette fois-ci en 5 secondes :

/worldborder add 10 5

La bordure va alors passer au vert puis augmenter de 10 blocs en 5 secondes.

Tutoriel - Worldborders


B – Dégât et avertissements :

Un autre avantage très pratique : ces espèces de contours rouges très sympathiques permettant de prévenir un joueur lorsqu’il s’approche de la bordure. Cet effet peut-être très utile et nous verrons justement comment bien l’utiliser pour donner un côté Roleplay à votre monde.

Continuons alors avec la fonction warning. Comme dit plus en haut, cette fonction va émettre un avertissement au joueur qui s’approche de la bordure. Bien évidemment, il est configurable :

/worldborder warning [distance|time] <valeur>

Deux arguments s’offrent à nous ; distance et time :

  • time : L’affichage de l’avertissement se fera uniquement pendant la réduction du champ de force, il commencera a être visible X secondes avant l’arrivé du champ de force sur le joueur, avec un affichage maximal lorsque le champ de force est sur le joueur.
  • distance : L’avertissement s’affichera en fonction de la distance entre le joueur et la bordure. La valeur, en nombre de blocs, définit à partir de quel distance de la bordure l’avertissement commence à être visible par les joueurs.

Une fois l’argument choisi, complétez votre commande en remplaçant valeur par un nombre (en seconde : option time ou en nombre de blocs : option distance).

Voici quelques exemples :

/worldborder warning distance 5

L’avertissement s’affichera progressivement dès lorsque le joueur s’approche à plus de 5 blocs de la bordure.

Tutoriel - Worldborders

Tutoriel - Worldborders

/worldborder warning time 20

Lors de la réduction de la bordure, l’encart rouge commence à être visible par un joueur 20 secondes avant que celui-ci se fasse rattraper par la bordure.


Ensuite, continuons avec la fonction damage :

/worldborder damage [amount|buffer]

Cette commande permet de gérer les dégâts subit par les joueurs qu se trouverait éventuellement hors de la bordure.

Voici une explication des deux arguments :

  • buffer : Définit la zone de tolérance au-delà de laquelle le joueur ne subit pas de dégâts.
  • amount : Progressivité des dégâts infligés aux entités en dehors de la bordure. De base, toutes les entités reçoivent 1 demi-coeurs de dégât par seconde s’ils se trouvent en dehors de la bordure. Il est possible d’augmenter ce nombre en fonction de la distance de la bordure, en nombre de demi-coeur par bloc de distance.

Voici donc un exemple d’utilisation des commandes :

/worldborder damage amount 3

Le joueur présent en dehors de la bordure subira 0.5 cœur de dégât par seconde à 1 blocs à l’extérieur du champ de force, 2 cœurs à 2 blocs, 3.5 cœurs à 3 blocs …

/worldborder damage buffer 10

Le joueur ne subira des dégats que s’il se trouve à plus de 10 blocs en dehors de la bordure.


Terminons cette première partie avec la dernière fonction : get. Cette fonction vous permet tout simplement d’obtenir les informations sur la taille de la bordure. Fonction très pratique si elle est bien utilisée (via un /stats par exemple).

Voici la syntaxe :

/worldborder get

Si exécutée via le tchat, cette commande vous affichera la taille de la bordure textuellement :

Tutoriel - Worldborders

dividerUn exemple d’utilisation

Maintenant que vous avez pris connaissance du fonctionnement de cette sublime commande, nous allons étudier un petit système qui pourrait peut-être satisfaire les map-makers.

Je vous propose donc, comme dit plus en haut dans l’article, un moyen de rendre votre Minecraft plus RolePlay.

Que diriez-vous d’un système qui permettrait d’afficher un avertissement dès lorsque votre vie devient basse ? Grâce à la commande /worldborder c’est possible !

Commencez donc par taper ces commandes dans le tchat :

/scoreboard objectives add Vie health

Créé un objectif relié au niveau de vie de chaque joueurs

/worldborder set 250000

Positionne une bordure espacée de 250000 blocs de longueurs (n’oubliez pas d’assigner un centre avant !)

Ensuite, positionnez deux command blocks disposés comme ceci :

Tutoriel - Worldborders

Chaque command block va contenir une commande.

Complétez le premier bloc de commande avec ceci :

/execute @a[score_Vie=6] ~ ~ ~ /worldborder warning distance 250000

Cette commande va exécuter à tous les joueurs ayant une vie maximale de 6 (3 cœurs) un affichage de l’avertissement même si le joueur n’est pas hors de la bordure (vous l’aurez compris, il suffit de rentrer la même valeur que celle du positionnement de la bordure).

Ensuite, insérez la commande suivante dans le dernier command block en mode Chain :

/execute @a[score_Vie_min=7] ~ ~ ~ /worldborder warning distance 0

Cette commande va exécuter à tous les joueurs ayant une vie minimale de 7 (3.5 cœurs) un paramétrage de l’avertissement (En le mettant à zéro, l’avertissement n’aura plus lieu même si le joueur franchit la bordure).

Testons donc le système :

Actuellement, vous voyez un AsiliS qui va parfaitement bien. Sa femme et ses enfants vont bien également.

Mais dès lors qu’AsiliS s’approche trop du cactus, sa vie se met a descendre. Dès qu’elle passe sous la barre des 3 cœurs, les contours de son écran devint rouge comme le sang. Mais rien n’empêcha sa femme et ses enfants d’aller bien tout de même.

Le désavantage de cette commande, c’est sa non-compatibilité en multijoueur puisque si un joueur n’a plus beaucoup de vie, tous les autres joueurs seront prévenus par l’avertissement (Il est impossible d’assigner une bordure pour chaque joueur).


Voilà c’est tout pour cette petite commande. Il n’y a pas beaucoup de choses à expliquer et elle reste très facile à comprendre. Je souhaitais tout de même la faire connaître. Je me ferais un plaisir de découvrir les créations de la communauté alors n’hésitez surtout pas à nous les montrer sur le forum du site ! Merci beaucoup d’avoir lu cet article !

Image de une réalisée par Freeze’.

 

A propos de AsiliS

Alors, on est curieux ? https://discord.gg/yk2ugP9

Ceci vous intéresse peut être

Compte à rebours

[Tutoriel] Créer un compte à rebours [1.11.2]

Dans ce tutoriel, apprenez à faire un compte à rebours optimisé entièrement en command blocks.

3 commentaires

  1. Très intéressant, je ne me doutais pas qu’on pouvais faire autant de chose avec cette commande !

  2. Merci pour le tuto intéressant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *